BFMTV

Covid-19: Israël se prépare déjà à la réouverture prochaine des discothèques

La ville de Tel-Aviv en Israël le 23 juin 2020.

La ville de Tel-Aviv en Israël le 23 juin 2020. - Jack Guez

Le pays, qui se rapproche de l'immunité collective grâce à la vaccination, a débuté la semaine dernière un déconfinement ayant déjà permi la réouverture des bars et des restaurants.

La mesure est symbolique, tant pour le pays que pour le reste du monde. Le ministre de la Santé israélien a annoncé ce dimanche sa volonté de rouvrir les discothèques lors du prochain allègement des restrictions dans le pays, qui pourrait intervenir dès la semaine prochaine, rapportent plusieurs médias locaux.

Selon le quotidien Haaretz, Yuli Edelestein a estimé "qu'il était temps d'autoriser également l'ouverture des boîtes de nuit" alors que le pays est en phase de déconfinement depuis plusieurs jours.

D'après le journal, les établissements de nuit de l'Etat hébreu pourraient ainsi sans doute rouvrir à compter du dimanche de la semaine prochaine, soit le 28 mars. Les autorités doivent statuer dans la semaine sur les conditions de réouverture de ces établissements.

Décision saluée par le monde de la nuit

Cette annonce du gouvernement a été saluée par l'Israeli Bar and Nightclub Association qui représente les professionnels du secteur. Les boîtes de nuit israéliennes ont fermé il y a un an, au début de l'épidémie, tout comme celles de nombreux autres pays frappés par le coronavirus, à l'instar de la France.

Le monde de la nuit, qui représente 100.000 emplois et 3500 établissements en Israël, a été en conséquence durement touché: selon l'asssociation, un établissement sur trois a mis la clé sous la porte depuis le début de l'épidémie.

"Nous remercions le ministre de la Santé et le ministère d'avoir répondu à nos attentes, d'avoir entendu l'injustice que notre industrie a subie au cours des derniers mois, et de nous autoriser à rouvrir", a réagi l'Israeli Bar and Nightclub Association dans un communiqué cité par le journal Haaretz.

L'organisation a par la même occasion appelé les propriétaires de boîtes de nuit à respecter scrupuleusement les modalités de réouverture ainsi que le public à se faire vacciner. Selon la presse israélienne, le passeport vert vaccinal devrait en effet être obligatoire pour toute personne souhaitant se rendre dans les discothèques lorsque celles-ci rouvriront.

Près de la moitié de la population israélienne vaccinée

La situation sanitaire en Israël ne cesse de s'améliorer. Si le pays compte 6025 décès liés au Covid-19 depuis le début de l'épidémie, la campagne massive de vaccination entamée en janvier porte depuis quelques semaines ses fruits. Après avoir connu un nouveau pic de l'épidémie au début de l'année, le nombre de cas rapportés positifs au coronavirus poursuit sa baisse.

Moins de 2000 nouveaux cas par jour sont actuellement recensés par les autorités sanitaires du pays qui compte près de 9 millions d'habitants. Le R effectif, le taux de reproduction du virus, est actuellement de 0,78, signe que l'épidémie de ne progresse plus dans le pays. Enfin le taux de positivité des tests s'établit à 2,4%.

Autre donnée qui ferait envier plus d'un pays: 56% des Israéliens ont reçu au mois une injection du vaccin contre le coronavirus et 45% sont totalement vaccinés. Proche de l'immunité collective, le pays peut donc commencer à anticiper l'après-Covid. Pour preuve: aucun confinement n'est prévu dans le pays pour les célébrations religieuses que sont Pessah et le début du Ramadan.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV