BFMTV

L'Iran fait la chasse aux coiffures "sataniques"

L'Iran veut interdire les coupes jugées "sataniques"

L'Iran veut interdire les coupes jugées "sataniques" - AFP PHOTO - ATTA KENARE

Les autorités iraniennes ont décidé d'interdire les coupes de cheveux jugées non-orthodoxes chez les hommes, dans le but de lutter contre les "cultes sataniques".

"Les coupes de cheveux relevant du culte satanique sont désormais interdites", a déclaré Mostafa Govahi, le patron de l'Association iranienne des coiffeurs pour hommes.

S'il n'est pas précisé quelles coupes de cheveux sont visées par cette décision, la frange conservatrice du pays a plusieurs fois pointé du doigt les jeunes iraniens arborant une crête hérissée sur le crâne, leur reprochant de ne pas être conformes aux préceptes de l'islam. Une coiffure qui pourtant est très à la mode chez la jeunesse iranienne.

Tatouages et soins de beauté également visés

Mostafa Govahi a menacé de révoquer la licence des salons de coiffures qui accepteraient de faire ces coupes "en violation des règlements du régime islamique". Selon lui, l'association a identifié la plupart des salons de coiffure offrant ces prestations et qui travaillent sans licence.

La nouvelle réglementation interdit également aux hommes de se faire tatouer, une tradition pourtant ancienne en Iran, d'aller au solarium et de s'épiler les sourcils, un soin de beauté déjà très populaire chez les Iraniennes.

L'Association ne représente pas les salons de coiffure réservés aux femmes, qui ont leur propre corporation.

la rédaction avec AFP