BFMTV

Kaboul: au moins 24 morts dans l'explosion d'une voiture piégée

Attaque à la voiture piégée le 31 mai 2017 à Kaboul, en Afghanistan

Attaque à la voiture piégée le 31 mai 2017 à Kaboul, en Afghanistan - SHAH MARAI / AFP

Une voiture piégée a explosé dans un quartier à majorité chiite, dans l'ouest de la capitale afghane lundi matin.

Une voiture piégée a fait au moins 24 morts et une quarantaine de blessés lundi matin dans l'ouest de Kaboul, à proximité de la résidence d'un responsable de la minorité chiite hazara, selon un bilan établi par le ministère de la Santé.

"Vingt-quatre personnes ont été tuées et 42 blessées dans l'attentat de ce matin à Kaboul. La voiture piégée s'est jetée contre un bus transportant des employés du ministère des Mines", a déclaré le porte-parole du ministère, Najib Danish.

Un responsable du ministère de l'Intérieur refusant d'être nommé avait précédemment indiqué que l'explosion, survenue peu avant 7 heures, heure locale, avait "fait au moins dix morts et blessés, tuant des gardes de sécurité et des civils".

La communauté hazara visée

L'attentat visait apparemment la résidence du leader de la communauté hazara et membre du Parlement Mohammad Moqaqeq, a rapporté son porte-parole Omid Maisom.

"La voiture a explosé devant le premier point de contrôle de la résidence de M. Moqaqeq, faisant des morts et des blessés parmi les gardes et les civils. Nous pensons qu'elle voulait atteindre la maison de M. Moqaqeq mais nos gardes l'ont arrêtée", a-il rapporté.

La communauté hazara marque lundi le premier anniversaire (du calendrier religieux) d'un attentat contre une manifestation de plusieurs milliers de ses membres dans la capitale afghane, le 23 juillet 2016, qui avait fait 84 morts et plus de 300 blessés. C'était le premier attentat revendiqué par Daesh au coeur de Kaboul. Une manifestation hazara initialement annoncée pour lundi à la mémoire des victimes de cet attentat a été "ajournée" dimanche.

Me.R. avec AFP