BFMTV

Melania Trump critiquée pour son look sur le site des inondations au Texas

La "First lady" des Etats-Unis est sous le feu des critiques, notamment sur les réseaux sociaux, ce mardi soir pour avoir porté des tenues jugées trop coquettes en arrivant dans un Texas confronté aux inondations suscitées par la tempête Harvey.

La Première dame Melania Trump, ex-mannequin, a déclenché les railleries d'internautes mardi avec ses tenues vestimentaires pour aller au Texas, victime d'inondations catastrophiques provoquées par l'ouragan Harvey. Deux looks en quelques heures. Deux salves de moqueries: sortie de la Maison Blanche chaussée de talons-aiguilles noirs, avec un blouson kaki sur pantacourt et haut noirs, et des lunettes d'aviateur, elle a débarqué d'Air Force One au Texas en jeans noirs, avec une chemise blanche, des chaussures de sport et une casquette "Flotus" (First Lady of the United States) vissée sur la tête. "Melania ressemble à Barbie Alerte Inondation. A coup sûr, les Loubs ne sont pas imperméables, les filles", a plaisanté Maria del Russo, une internaute, faisant référence à la luxueuse marque de chaussures Louboutin, à la première apparition de Melania.

La comédienne Jessica Kirson la félicitait: "Excellente idée @FLOTUS. Vous pouvez ramasser les débris avec vos talons". "Ce n'est pas la semaine de la mode de Milan, Melania", a lancé une autre internaute. Outre ses chaussures, la First Lady était également critiquée pour deux autres accessoires vestimentaires: son blouson et ses lunettes, qui lui donnaient un look d'aviateur.

"Melania Antoinette"

Plusieurs internautes la comparaient à la reine de France Marie-Antoinette - allant jusqu'à la rebaptiser "Melania Antoinette" - à qui on attribue la formule: "Qu'ils mangent de la brioche" après avoir été informée que le peuple n'avait plus de pain à manger. "Qu'ils portent des talons-aiguilles", revenait à plusieurs reprises sur Twitter, parlant pour Melania au sujet des victimes dont les biens sont engloutis sous parfois plus d'un mètre d'eau. Mais tout le monde ne prenait pas le look de Melania à la rigolade.

Ainsi, Jennifer Tromans, qui se présente comme une photographe ayant vécu plusieurs ouragans, se disait "tellement en colère". "Ce n'est pas une séance photo. Des gens luttent pour leur survie".

R.V. avec AFP