BFMTV

Le chef de la diplomatie du Qatar dénonce les mesures "iniques" et "illégales" contre son pays

-

- - Mohammed bin Abdulrahman bin Jassim Al-Thani le ministre des affaires étrangères d u Qatar, et son homologe russe Sergueï Lavrov le 10 juin - Yuri KADOBNOV / AFP

Le ministre qatari des Affaires étrangères Mohammad ben Abdel Rahman Al Thani, a dénoncé lundi à Paris les mesures "iniques" et "illégales" imposées par des pays du Golfe et l'Egypte contre son pays et assuré que Doha continuerait à privilégier" le "dialogue bâti sur des fondations claires".

Le ministre a expliqué qu'il effectuait une tournée dans les pays "alliés et amis", qui l'a notamment conduit, outre la France, au Royaume-Uni et en Allemagne, dont il a salué les efforts pour "lever les sanctions illégales" imposées au Qatar, lors d'une conférence de presse à l'ambassade de son pays à Paris.

"Prêt à négocier"

Le ministre a également affirmé que personne ne pouvait dicter "la politique étrangère" de son pays, au centre d'une crise avec ses voisins du Golfe. 

"Le Qatar est prêt à s'asseoir et négocier (avec les pays du Golfe) au sujet de la sécurité du Golfe. Mais personne n'a le droit de discuter de notre politique étrangère", a dit le ministre, dont le pays est accusé par l'Arabie saoudite et ses alliés de soutenir le terrorisme.

G.D. avec AFP