BFMTV

La Hongrie renforce sa clôture anti-migrants à la frontière serbe

Le mur à la frontière entre la Hongrie et la Serbie

Le mur à la frontière entre la Hongrie et la Serbie - Csaba Segesvari - AFP

La Hongrie a entrepris de renforcer sa clôture antimigrants à sa frontière serbe en raison d'une augmentation du nombre de réfugiés depuis la fermeture du camp d'Idomeni par la Grèce, a annoncé ce lundi un haut responsable gouvernemental.

Un "renforcement de la clôture a été lancé: là où les fils barbelés étaient jusque-là jugés suffisants, nous procédons à la pose de clôtures permanentes", a souligné un responsable du ministère de l'Intérieur chargé de la lutte contre les migrants clandestins.

Une clôture barbelée

Selon lui, le nombre de franchissements illégaux de la clôture est passé de 70-90 par jour à 100-150 depuis la fermeture par Athènes, en milieu de semaine dernière, du camp improvisé d'Idomeni, où plus de 8.200 réfugiés attendaient de passer en Macédoine.

La Hongrie, principal pays de transit l'été dernier pour les migrants désirant rejoindre l'ouest de l'Europe, a érigé en septembre une clôture barbelée sur les 175 km de sa frontière avec la Serbie, puis en octobre à sa frontière croate.

C.H.A. avec AFP