BFMTV

L'essentiel du WE: attentat à Bamako et Claude Guéant mis en examen

La Terrasse, le restaurant où a eu lieu l'attaque à Bamako, le 7 mars 2015

La Terrasse, le restaurant où a eu lieu l'attaque à Bamako, le 7 mars 2015 - Habibou Kouyate - AFP

Tous les dimanches, la rédaction de BFMTV.com vous propose une séance de rattrapage des principales infos du week-end.

> Attentat meurtrier à Bamako

Un Français, un Belge et trois Maliens ont été abattus dans la nuit de vendredi à samedi dans un restaurant en plein coeur de Bamako, premier attentat visant des Occidentaux dans la capitale du Mali qui vit depuis 2012 sous la menace jihadiste. Il a été revendiqué par le groupe jihadiste Al-Mourabitoune de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar.

> Boko Haram fait allégeance à l'EI

Le chef du groupe islamiste nigérian Boko Haram, Abubakar Shekau, a annoncé avoir fait allégeance au mouvement jihadiste Etat islamique, dans un enregistrement audio diffusé samedi. Abubakar Shekau a fait cette annonce dans un enregistrement audio diffusé sur le compte Twitter de Boko Haram, trois semaines avant l'élection présidentielle nigériane que les insurgés islamistes menacent de perturber.

> Meurtre de Boris Nemtsov: un suspect passe aux aveux à Moscou

Un Russe d'origine tchétchène a reconnu dimanche avoir participé au meurtre de l'opposant Boris Nemtsov alors qu'il était présenté à un tribunal moscovite en compagnie de quatre autres suspects, une semaine après cet assassinat qui a choqué l'opposition russe. Zaour Dadaïev, qui était le chef adjoint d'un bataillon de police tchétchène selon les agences de presse russes, a été arrêté samedi en Ingouchie, république voisine de la Tchétchénie, dans l'instable Caucase russe.

> MH370: un an après, le mystère demeure

Un an après la disparition du vol MH370, le mystère reste entier mais la Malaisie et l'Australie ont assuré dimanche garder l'espoir de localiser l'épave du Boeing 777 pour apporter des réponses aux familles plongées dans un cauchemar sans fin. Un rapport d'experts indépendants publié dimanche n'aura apporté nul réconfort aux parents et amis des disparus, dont le sort demeure inconnu. Ghyslain Wattrelos qui a perdu sa femme et deux de ses enfants dans la catastrophe aérienne, ne fait plus confiance aux autorités qui mènent l'enquête officielle. Lui croit à la thèse d'un détournement de l'avion comme il l'a expliqué sur BFMTV.

> Manuel Valls met en garde contre le FN

Manuel Valls, qui assure qu'il restera à Matignon quelle que soit l'issue des élections départementales fin mars, a fait part dimanche de "sa peur" face aux gros scores promis par les sondages au FN, un parti en mesure de gagner, selon lui, la présidentielle dès 2017. "J'ai peur pour mon pays, j'ai peur qu'il se fracasse contre le Front national", a-t-il dit, en lançant un appel à la mobilisation électorale.

> Claude Guéant mis en examen
Claude Guéant a été mis en examen samedi, les juges s'interrogeant sur la vente de tableaux flamands à un avocat malaisien, alléguée pour expliquer un virement de 500.000 euros reçus sur son compte depuis la Malaisie. Ces investigations sont menées dans le cadre d'une enquête initialement ouverte après des accusations de financement par la Libye de Mouammar Kadhafi de la campagne présidentielle en 2007 de Nicolas Sarkozy, dont Claude Guéant était alors l'homme de confiance. L'ancien premier flic de France est soumis à un contrôle judiciaire lui interdisant de se rendre en Malaisie et d'entrer en contact avec certaines personnes

> La France se qualifie pour les quarts de la Coupe Davis
La France, qualifiée pour les quarts de finale du groupe mondial de la Coupe Davis depuis samedi, s'est finalement imposée 3-2 en Allemagne au premier tour, après avoir perdu les deux derniers simples dimanche à Francfort. Finalistes en 2014, les Bleus se déplaceront du 17 au 19 juillet en Grande-Bretagne, qui a battu les Etats-Unis. Philipp Kohlschreiber, vainqueur de Gilles Simon (7-6 (7/5), 6-4), et Jan-Lennard Struff, victorieux de Nicolas Mahut (7-6 (8/6), 6-3) dimanche, ont sauvé l'honneur de l'Allemagne.

A. D. avec AFP