BFMTV

L'Aquarius est arrivé à Malte avec 141 migrants à son bord

L'Aquarius, navire humanitaire transportant 141 migrants, est arrivé à Malte, après avoir erré plusieurs jours en Méditerranée.

Le navire humanitaire Aquarius est arrivé mercredi en début d'après-midi à Malte où il a été finalement été autorisé à accoster après avoir erré plusieurs jours en Méditerranée avec 141 migrants épuisés à son bord. Le navire affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) est entré peu après 12h00 GMT dans le port de La Valette, après un accord pour répartir entre cinq pays européens les migrants qu'il avait secourus vendredi dans les eaux internationales au large de la Libye.

L'armée maltaise a été mobilisée pour faciliter le débarquement des migrants, originaires pour la plupart de Somalie et d'Erythrée, qui devront passer un contrôle médical à leur arrivée, selon les autorités locales. La moitié sont des mineurs et plus d'un tiers des femmes.

"Deux enfants ont moins de cinq ans et trois moins de 13 ans" 

"Deux enfants ont moins de cinq ans et trois moins de 13 ans", a déclaré à l'AFP Aloys Vimard, le coordinateur de Médecins sans frontières à bord de l'Aquarius, soulignant que les rescapés étaient "épuisés, marqués par leur voyage et leur séjour en Libye".

Deux mois après avoir suscité une intense crise diplomatique, ce navire affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF, qui a son bureau international à Genève) a de nouveau erré plusieurs jours en quête d'un port d'accueil, mettant l'Europe face à ses "responsabilités".

Rejeté par l'Italie mais aussi dans un premier temps par Malte, qui avait recueilli lundi 114 migrants secourus par sa marine, l'Aquarius a finalement été autorisé mardi à accoster à La Valette à la suite d'un accord avec cinq autres pays de l'Union européenne. La France, l'Allemagne, le Luxembourg, le Portugal et l'Espagne ont accepté de se répartir l'accueil des 141 migrants à bord et des 114 autres arrivés lundi sur l'île.

G.D. (avec AFP)