BFMTV

Guyana: mutinerie dans une prison de Georgetown

Capture d'une vidéo publiée par le Parti progressiste civique du peuple (PPPC), montrant l'incendie d'une prison à Gerogetown, au Guyana, le 9 juillet 2017

Capture d'une vidéo publiée par le Parti progressiste civique du peuple (PPPC), montrant l'incendie d'une prison à Gerogetown, au Guyana, le 9 juillet 2017 - HO, People's Progressive Party Civic/AFP/Archives

Un gardien de prison a été tué et quatre prisonniers "dangereux" ont pu s'échapper lors d'une mutinerie dans une prison de Georgetown incendiée par des détenus, ont annoncé dimanche les autorités du Guyana, pays d'Amérique du sud, frontalier du Venezuela, du Surinam et du Brésil

Les prisonniers ont mis le feu au centre pénitentiaire de haute sécurité afin de faire diversion et de s'échapper, a expliqué le ministre de la sécurité publique Khemraj Ramjattan.

Un condamné à mort parmi les fugitifs

Les mutins qui ont réussi à se procurer des armes ont alors attaqué les gardiens dont un a été tué et sept autres blessés. Pour l'heure, la prison ne dispose pas d'information sur d'éventuels prisonniers tués ou blessés, a déclaré le chef de l'établissement Gladwin Samuels.

Selon Khemraj Ramjatta, de "dangereux criminels" figurent parmi les fugitifs dont un homme condamné à mort en février pour l'assassinat de 12 personnes en 2008.

G.D. avec AFP