BFMTV

Grèce: des dissidents de Syriza forment un nouveau groupe parlementaire

Panagiotis Lafazanis discute avec d'autres élus lors d'une séance au Parlement

Panagiotis Lafazanis discute avec d'autres élus lors d'une séance au Parlement - Louisa Gouliamaki-AFP

Au moins 25 députés, membres de l'aile Gauche radicale Syriza, ont annoncé vendredi leur intention de former un groupe parlementaire nommé "Union populaire", au lendemain de la démission du Premier ministre et dirigeant du Syriza, Alexis Tsipras, selon Left.gr, un site d'information proche de ce parti.

Cette annonce confirme la fracture au sein de Syriza, qui avait emporté les élections du 25 janvier avec 36,3% des voix en promettant la fin de l'austérité. Ce nouveau groupe parlementaire est dirigé par l'intransigeant Panagiotis Lafazanis, 63 ans, ex-ministre de l'Environnement et de l'Energie qui avait perdu son portefeuille lors d'un remaniement ministériel? 

Fervent opposant des politiques de rigueur, Panayiotis Lafazanis, a accusé Alexis Tsipras "de trahir" la ligne de Syriza et de céder devant les pressions des créanciers, UE et FMI. Une quarantaine de députés de Syriza sur les 149 de ce parti ont voté contre ou se sont abstenus la semaine dernière lors d'un vote au Parlement sur l'accord avec l'UE, portant un coup au gouvernement de coalition d'Alexis Tsipras, qui a perdu la majorité parlementaire, ne comptant actuellement que 119 députés sur les 300 de l'Assemblée.

la rédaction avec AFP