BFMTV
Espagne

Espagne: au moins 35 morts, 200 blessés dans le déraillement d'un train

BFMTV
Des dizaines de personnes ont été tuées et au moins deux cents autres blessées mercredi dans le déraillement d'un train près de la ville de Saint-Jacques de Compostelle.

Au moins 35 personnes ont été tuées et 200 autres blessées mercredi dans le déraillement d'un train près de la ville de Saint-Jacques de Compostelle, dans le nord-ouest de l'Espagne, a annoncé le président de la région de Galice, Alberto Nuñez Feijoo. Ce dernier s'est entretenu par téléphone avec le Roi Juan Carlos, rapporte El Pais.

"Il n'y aura pas moins de 35 morts", a déclaré Alberto Nuñez Feijoo à la radio Cadena Ser, ajoutant qu'il y avait 200 blessés et parlant de "scène dantesque". "Il y a un wagon déchiqueté" et "les cadavres sont sur les voies", a-t-il ajouté.

Cependant il craint que le bilan puisse être plus lourd et vers minuit 30, le quotidien El Mundo portait le bilan à "45 morts" et "70 blessés graves".

Selon El Mundo mais aussi El Pais, une vitesse excessive à l'entrée du virage où a eu lieu l'accident pourrait expliquer le déraillement.

La thèse terroriste exclue

Le Premier ministre Mariano Rajoy est attendu sur place aux premières heures jeudi mais a déjà exprimé ses "plus sincères condoléances" et sa "solidarité" aux victimes du drame. Il s'agit de la plus grande catastrophe ferroviaire en Espagne depuis 1972.

Le ministère de l'Intérieur espagnol a lui écarté la thèse de l'attentat alors qu'un témoin avait évoqué une explosion avant l'accident.

Le train a dû négocier un virage très serré, a indiqué notre correspondante en Espagne. Les secours se sont mis rapidement à pied d'oeuvre pour sortir des carcasses les passagers, au nombre de 240 selon El Pais.

"Une raison indéterminée"

Les premières images de la télévision ont montré quatre wagons renversés sur la voie, dont l'un au moins complètement déchiqueté et de la fumée se dégageant du convoi.

L'accident s'est produit à l'entrée de la gare de Saint-Jacques de Compostelle, alors que le train assurait une liaison entre Madrid et la localité galicienne de El Ferrol.

Le train a déraillé à 20h41 "pour une raison indéterminée", a ajouté le porte-parole.

L'accident s'est produit à la veille de la Saint-Jacques, le saint patron des Galiciens, une fête traditionnelle dans cette région. Toutes les cérémonies prévues ont été annulées.

S.A. et M.G. avec Diane Cambon