BFMTV

Espagne: après l'incendie de Notre-Dame, le pays va revoir la sécurité électrique de ses monuments

-

- - AFP

Interrogé par la radio nationale, le ministre de la Culture espagnol a annoncé ce matin que le pays allait revoir la sécurité des installations électriques de ses monuments.

A la suite de l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame de Paris ce lundi, le ministre de la Culture espagnol, José Guirao, a annoncé que le pays allait revoir la sécurité des installations électriques de ses monuments.

"Evidemment, c'est un signal d'alarme et nous mettrons en marche une révision de toutes les installations" des grands monuments, a déclaré José Guirao à la radio publique RNE, sans donner davantage de précisions sur les monuments concernés.

Il s'agit d'après lui d'une "conséquence évidente" de l'incendie qui a défiguré lundi soir la cathédrale parisienne, emportant sa flèche, sa charpente et une grande partie de sa toiture.

"Les dangers sont toujours les installations électriques anciennes, qui doivent être surveillées", a-t-il souligné, assurant qu'"en général, les installations de nos grands monuments sont sûres".

Un soutien total

José Guirao a également déclaré qu'il allait discuter avec son homologue français Frank Riester pour se mettre "à son entière disposition". "Pour l'instant, c'est surtout un soutien moral, de la solidarité, et à partir de là, ce dont ils auront besoin", a-t-il ajouté.

La piste privilégiée est actuellement celle d'un départ de feu accidentel depuis le chantier de rénovation en cours sur le toit de la cathédrale. A ce titre une enquête a été ouverte pour "destruction involontaire par incendie".

Aude Solente avec AFP