BFMTV

Fête de Noël à Downing Street: faute de preuves, la police britannique ne lance pas d'enquête

Un journaliste devant le 10 Downing Street à Londres, le 13 décembre 2020

Un journaliste devant le 10 Downing Street à Londres, le 13 décembre 2020 - Tolga Akmen © 2019 AFP

Accusé depuis quelques jours d'avoir organisé une fête de Noël en plein confinement, Downing Street ne sera pas visée par une enquête policière. Les forces de l'ordre ont expliqué ne pas avoir reçu assez de preuves pour cela.

Un soulagement pour le gouvernement? La police de Londres a annoncé mercredi qu'elle n'ouvrirait pas d'enquête sur la supposée fête de Noël à Downing Street organisée l'année dernière en violation des règles anti-Covid. Une décision encouragée par le manque de preuves dans cette affaire.

Malgré l'abondante "correspondance" reçue dans cette affaire, la police londonienne a indiqué dans un communiqué que "faute de preuves", elle ne "lancerait pas d'enquête à ce stade", conformément à sa "politique de ne pas enquêter rétrospectivement sur les violations de ces règles".

La correspondance reçue, ainsi qu'une vidéo montrant des conseillers de Downing Street plaisantant à ce sujet, "n'apportent pas de preuves d'une violation des règles" anti-Covid, a indiqué la police qui évoque plusieurs rassemblements à Downing Street en novembre et décembre 2020. Toutefois, si des preuves étaient recueillies dans le cadre de l'enquête interne ordonnée par le Premier ministre Boris Johnson, elles seraient transmises à la police "pour être prises en compte", ajoute le communiqué.

Cette affaire qui empoisonne l'exécutif a entraîné mercredi des excuses de Boris Johnson devant le Parlement et la démission de sa conseillère Allegra Stratton, qui apparaissait dans la vidéo qui a entraîné une tempête politique.

A.A. avec AFP