BFMTV

EN DIRECT. Fusillade à Munich: au moins 10 morts, dont l'auteur

Une fusillade a éclaté vendredi après-midi dans un centre commercial près du stade olympique de Munich, dans le sud de l'Allemagne. Il y a au moins dix morts et plusieurs blessés graves, selon un bilan provisoire de la police qui recherche activement jusqu'à trois suspects.

L'ESSENTIEL 

Une fusillade a éclaté vendredi dans un centre commercial de Munich

La police fait état d'au moins 9 morts

Il pourrait y avoir trois tireurs, selon la police

L'agglomération bavaroise, où une chasse à l'homme est en cours, est en état de siège

  • On ignore encore s'il s'agit d'un acte terroriste 

Ce direct est alimenté en temps réel. Pour l'actualiser cliquez ici

7h30 - Ce que l'on sait sur la fusillade ce matin

2h40 - La police parle d'une "fin de l'alerte"

"Nous avons, dans le cadre de l'enquête, découvert une personne qui s'est donné la mort", a indiqué la police sur son compte Twitter, en ajoutant qu'"il s'agit très probablement de l'auteur, qui a agi seul".

La police de la capitale de la Bavière a parlé d'une "fin de l'alerte", tout en restant "prudente". En l'état, le bilan de la tuerie, qui s'est produite vendredi en début de soirée, a été relevé par la police à neuf personnes décédées lors de la fusillade, auxquelles s'ajoute le tueur. De même source, ce dernier s'est donné la mort et aucun détail n'a été communiqué dans l'immédiat.

2h30 - Un germano-iranien de 18 ans, motivation "non élucidée"

La police communique sur le profil du tireur présumé. Lors d'une conférence de presse, les forces de l'ordre de Munich expliquent que ses motivations sont encore "non élucidées".

Il s'agit d'un jeune germano-iranien de 18 ans, dévoile la police de la ville. Sans aucun antécédent auprès de la justice, il vivant à Munich depuis deux ans.

2h10 - François Hollande "assure le peuple allemand de sa sympathie et de son soutien en ces heures difficiles"

Dans la nuit, le chef de l'Etat a publié un communiqué pour "assurer le peuple allemand de sa sympathie et de son soutien en ces heures difficiles". "L'attaque terroriste qui a frappé Munich, faisant de nombreuses victimes, est un nouvel acte ignoble qui vise à saisir d’effroi l’Allemagne après d’autres pays européens", a fait savoir l'Elysée. "Elle fera face. Elle peut compter sur l’amitié et la coopération de la France."

La présidence de la République a également indiqué que François Hollande avait "adressé un message personnel à la chancelière Merkel dès les premières heures du drame". "Il s'entretiendra avec elle samedi matin".

1h30 - Un individu qui aurait agi seul

Selon la police, l'auteur de la fusillade était "très probablement" seul et s'est suicidé, annonce la police à 1h30. Un individu qui aurait été identifié avec l'aide d'Interpol.

1h20 - Nouveau bilan: au moins dix morts

La police de Munich annonce un nouveau bilan. Au moins dix morts, dans la fusillade survenue ce vendredi dans un centre commercial. Les autorités de la ville doivent tenir une conférence de presse à 2h00 pour donner davantage de détails.

0h21 - Au moins dix blessés, la situation toujours confuse

"Nous avons connaissance d'au moins dix blessés. Les opérations de police sont toujours en cours. La situation n'est toujours pas claire", écrit la police de Munich sur Twitter. "Nous ne pouvons pas donner la fin de l'alerte", ajoute-t-elle. 

23h23 - Angela Merkel réunit un conseil de sécurité samedi

La chancelière allemande Angela Merkel réunit un conseil de sécurité samedi, indique un porte-parole.

23h38 - Munich état d'alerte

Toute l'agglomération bavaroise, qui compte 1,5 million d'habitants, est placée en état d'alerte, avec la mobilisation de l'ensemble des "moyens disponibles", selon la police de Munich. Le ciel est sillonné par des hélicoptères et les rues sont désertes.

Une unité spéciale anti-terroriste était en route pour Munich, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur. "Toutes les hypothèses sont envisagées", a déclaré sur la chaîne de télévision publique ZDF le ministre à la Chancellerie Peter Altmaier.

22h45 - Le bilan de la fusillade s'alourdit à neuf morts

Le bilan de la fusillade s'est alourdi à neuf morts, annonce la police de la ville, qui dit rechercher jusqu'à trois agresseurs. La police avait parlé tout d'abord de huit tués, mais un corps vient d'être retrouvé à l'intérieur du centre commercial, ce qui porte le total à neuf. Les forces de l'ordre ont dit chercher à établir si le corps en question est celui d'un tireur.

​​​​​​​23h23 - Angela Merkel réunit un conseil de sécurité samedi

La chancelière allemande Angela Merkel réunit un conseil de sécurité samedi, indique un porte-parole.

23h38 - Munich état d'alerte

Toute l'agglomération bavaroise, qui compte 1,5 million d'habitants, est placée en état d'alerte, avec la mobilisation de l'ensemble des "moyens disponibles", selon la police de Munich. Le ciel est sillonné par des hélicoptères et les rues sont désertes.

Une unité spéciale anti-terroriste était en route pour Munich, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur. "Toutes les hypothèses sont envisagées", a déclaré sur la chaîne de télévision publique ZDF le ministre à la Chancellerie Peter Altmaier.

22h45 - Le bilan de la fusillade s'alourdit à neuf morts

Le bilan de la fusillade s'est alourdi à neuf morts, annonce la police de la ville, qui dit rechercher jusqu'à trois agresseurs. La police avait parlé tout d'abord de huit tués, mais un corps vient d'être retrouvé à l'intérieur du centre commercial, ce qui porte le total à neuf. Les forces de l'ordre ont dit chercher à établir si le corps en question est celui d'un tireur.

22h33 - Le bilan monte à au moins huit morts

"Malheureusement il y a huit personnes tueés", tweete la police de Munich.

22h27 - Le président allemand "horrifié"

Le président allemand Joachim Gauck se dit "horrifié" par l'attaque de Munich. "L'attaque meurtrière de Munich m'horrifie au plus haut point", déclare-t-il dans un communiqué, en apportant sa solidarité aux victimes et à leurs proches. 

22h22 - La fusillade intervient quelques jours après un attentat à la hache

Il s'agit de la troisième attaque contre des civils en Europe de l'ouest en moins de dix jours, après l'attentat au camion bélier à Nice, dans le sud de la France, le 14 juillet, qui a fait 84 morts et une attaque à la hache dans un train en Bavière, qui a fait cinq blessés.

22h20 - Le (ou les) assaillant(s) ont fait feu devant un McDonald's

La fusillade a éclaté peu avant 18 heures dans un restaurant McDonald's avant de se poursuivre dans une rue adjacente. Les assaillants sont ensuite entrés dans le centre commercial situé près du stade olympique, selon une porte-parole de la police.

22h11 - "Nous soutenons nos amis en Allemagne", tweete Hillary Clinton

"Suivi de la situation horrible à Munich. Nous soutenons nos amis en Allemagne, qui travaillent à traduire les responsables en justice. -H", tweete la candidate démocrate à la présidence des Etats-Unis Hillary Clinton.

21h58 - Un numéro d'information en place

Un numéro est en place pour les personnes qui recherchent quelqu'un: 0800 7766350, indique la police sur Twitter.

21h55 - Une réunion de crise à la chancellerie

Une réunion de crise s'est tenue dans la soirée à la chancellerie fédérale à Berlin pour suivre l'évolution de la situation à Munich et coordonner les services de sécurité, rapporte l'agence de presse allemande DPA.

La chancelière Angela Merkel n'était pas présente à la réunion de crise à la chancellerie, précise DPA. Le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière, qui venait de partir pour les Etats-Unis, a décidé d'interrompre ses vacances et de regagner l'Allemagne, ajoute DPA.

21h35 - Nouveau bilan: 6 morts et plusieurs blessés graves

La police de Munich en Allemagne confirme que six personnes avaient trouvé la mort selon le dernier bilan provisoire de la fusillade. "Nous avons malheureusement déjà six morts à déplorer", indique la police sur son compte Twitter, en faisant également état de plusieurs blessés graves.

21h27 - Manuel Valls assure sa "solidarité totale avec le peuple allemand"

Le Premier ministre français Manuel Valls exprime sur Twitter sa "vive émotion" et sa "solidarité totale avec le peuple allemand dans ce moment terrible".

21h27 - "Nous sommes aux côtés des Allemands", tweete Nicolas Sarkozy

"Très vive émotion face à la violente attaque terroriste qui frappe Munich et le peuple allemand. Nous sommes aux côtés des Allemands - NS", tweete le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy. 

21h25 - Obama promet l'aide des Etats-Unis

Le président Barack Obama a promis aux autorités allemandes "tout le soutien dont elles ont besoin". "Certains d'entre vous savent qu'il y a eu des tirs en Allemagne et nous ne savons pas pour le moment ce qui se passe exactement là-bas, mais bien sûr nos pensées vont à ceux qui ont pu être blessés", a dit le président Obama, ajoutant que "l'Allemagne est l'un de nos plus proches alliés et donc nous allons offrir tout le soutien dont ils peuvent avoir besoin pour faire face à cette situation".

21h20 - François Hollande a exprimé son soutien à Angela Merkel

Le président François Hollande a adressé vendredi soir un "message personnel de soutien" à la chancelière allemande Angela Merkel, a indiqué l'Elysée à l'AFP. "François Hollande a adressé un message personnel de soutien à Angela Merkel" au vu des événements de Munich, a indiqué la présidence.

21h18 - Christian Estrosi exprime sa "solidarité avec le peuple allemand"

Le patron Les Républicains de la région Paca et le 1er adjoint au maire de Nice Christian Estrosi exprime sa "solidarité avec le peuple allemand", un peu plus d'une semaine après l'attentat du 14 juillet en France. "Pensées pour les habitants de Munich et solidarité avec le peuple allemand victime d'une attaque terroriste. Cette barbarie doit cesser", écrit-il sur Twitter. 

20h45 - La police demande de ne pas poster de photos

La police de Munich demande de ne pas poster de photos et de vidéos sur les réseaux sociaux pour ne pas aider les auteurs.

20h35 - La gare centrale évacuée, transports en commun suspendus 

Le gare centrale de Munich (sud de l'Allemagne) a été évacuée vendredi soir et l'ensemble des transports en commun suspendus dans la capitale bavaroise après une fusillade qui a probablement fait au moins six morts, ont indiqué la Deutsche Bahn et la régie des transports munichois.

La gare de Munich a été évacuée et les services de métro, bus et tramway ont été suspendus "sur ordre de la police", ont indiqué dans deux communiqués séparés la Deustche Bahn et les transports de Munich (MVG).

20h30 - Il pourrait y avoir six morts

Six personnes seraient mortes et de nombreuses autres blessées, selon le groupe audiovisuel public de Bavière Bayerische Rundfunk.

20h15 - Peut-être une autre fusillade dans le centre ville, selon la police

"Des rapports non confirmés font état de plus de violence et d'une possible fusillade dans le centre-ville. La situation n'est pas claire. S'il vous plaît évitez les zones publiques", tweete la police de Munich.

20h12 - La police demande aux habitants de rester chez eux

"Les suspects sont toujours en fuite, évitez les lieux publics s'il vous plaît", ajoute-t-elle.

20h10 - Il y aurait trois tireurs, selon la police

Sur Facebook, la police de Munich annonce que "des témoins ont fait état de trois individus armés".

19h44 - Au moins trois morts, selon le ministère bavarois de l'Intérieur

Le ministère bavarois de l'Intérieur a confirmé un bilan de trois morts, selon la chaîne NTV.

19h35 - Les tirs auraient démarré dans un restaurant

Selon la correspondante de BFMTV en Allemagne, Adeline Percept, les tirs auraient démarré dans un restaurant. Un homme, considéré comme tireur, aurait été vu en train de quitter les lieux en prenant la fuite.

19h10 - Un premier bilan fait état d'un mort et dix blessés

La fusillade a fait au moins un mort et dix blessés, indique à l'AFP une source policière locale. Le contexte et le mobile de cette attaque sont pour l'instant inconnus.

18h45 - Intervention policière en cours

"Nous avons en ce moment une intervention policière importante dans un centre commercial", a aussi indiqué sur son compte Twitter la police de Munich, sans en préciser la cause.

18h30 - Une fusillade éclate dans un centre commercial à Munich

Une fusillade a éclaté dans un centre commercial près du stade olympique de Munich, dans le sud de l'Allemagne, indique la police à l'agence de presse DPA, sans pouvoir dire dans l'immédiat s'il y avait des victimes.

V.R.