BFMTV

Allemagne: Angela Merkel choisit une chanson de la punk Nina Hagen pour ses adieux

La chancelière allemande Angela Merkel lors d'un meeting de soutien au candidat de la CDU Armin Laschet à la veille des élections législatives, le 25 septembre 2021 à Aix-la-Chapelle

La chancelière allemande Angela Merkel lors d'un meeting de soutien au candidat de la CDU Armin Laschet à la veille des élections législatives, le 25 septembre 2021 à Aix-la-Chapelle - Ina Fassbender © 2019 AFP

La chancelière allemande Angela Merkel fera ses adieux sur des notes punk. La dirigeante a fait le choix de faire jouer une chanson de Nina Hagen à l'occasion d'une cérémonie militaire ce jeudi.

Une demande qui a de quoi en surprendre plus d'un. Connue pour son caractère relativement discret et modéré, Angela Merkel a choisi une mélodie de Nina Hagen, une chanteuse punk allemande, pour sa cérémonie d'adieux qui a lieu ce 2 décembre à Berlin.

Celle-ci, Du hast den Farbfilm vergessen, sera jouée par la fanfare militaire de l'armée nationale. Deux autres musiques retentiront, comme le veut la tradition, à savoir Für mich soll’s rote Rosen regnen, de Hildegard Knef, et le cantique œcuménique Grosser Gott, wir loben Dich, explique Tagesspiegel, relayé par Courrier International. La cérémonie sera donc particulièrement éclectique.

Comme le racontent plusieurs médias allemands, le choix de Nina Hagen pour cet événement n'est pas un hasard ou un coup de tête de la future ex-chancelière. En effet, cette chanson punk est très populaire dans les Länder de l'ancienne République démocratique d'Allemagne, d'où est originaire Angela Merkel.

"En choisissant une chanson que beaucoup beuglent à la table de la cuisine lors des anniversaires à chiffre rond de l’oncle de la famille, la chancelière témoigne une fois de plus de la finesse de son humour", résume Tagesspiegel.

Un portrait musical

Certains observateurs se sont cependant montrés surpris d'un tel hommage à ses origines géographiques. En effet, la dirigeante a très peu mis en avant cette partie de son identité pendant ses années au pouvoir.

De plus, s'il est courant de jouer des musiques plus ou moins populaire à cette occasion, le style de la chanson en question est pour le moins original. À titre de comparaison, son prédécesseur Gerhard Schröder avait opté pour My Way de Frank Sinatra.

Les autres chansons ne représentent pas non plus des choix anodins. Grosser Gott, wir loben Dich, par exemple, est un chant religieux du XVIIIe siècle, et qui rend hommage à son parcours personnel. En effet, elle est la fille d'un pasteur protestant, et a dirigé le parti chrétien-démocrate pendant plus de 18 ans. De quoi, donc, dresser un portrait de sa personnalité en quelques morceaux.

Anthony Audureau