BFMTV

Etats-Unis: un infirmier positif au Covid-19 après une première injection du vaccin Pfizer

Une médecin vaccinée le 15 décembre 2020 par le vaccin Pfizer à San Diego (Californie, Etats-Unis)

Une médecin vaccinée le 15 décembre 2020 par le vaccin Pfizer à San Diego (Californie, Etats-Unis) - ARIANA DREHSLER / AFP

Ce résultat n'est pas anormal assure le laboratoire Pfizer, car il faut les deux doses du vaccin pour arriver à sa pleine efficacité.

Six jours après avoir été vacciné avec la première dose Pfizer/BioNTech, un infirmier californien a commencé à ressentir des symptômes du Covid-19, et a ensuite été testé positif à ce coronavirus. Un cas qui peut sembler étrange, mais qui est loin d'être anormal.

L'infirmier, appelé Matthew, a expliqué à ABC News avoir été vacciné le 18 décembre par la première dose du vaccin. Il déclare à la chaîne avoir eu le bras endolori après le vaccin, mais pas d'autres effets secondaires. L'homme a par la suite ressenti les premiers symptômes du Covid-19 le 24 décembre, avant d'être testé positif le 25.

Dans un communiqué transmis à Reuters, Pfizer déclare qu'il "passera en revue toutes les informations disponibles sur ce cas et tous les rapports de diagnostics confirmés après vaccination".

La nécessité des deux doses

Le laboratoire rappelle toutefois que selon leurs études, "le vaccin offre une certaine protection contre le Covid-19 dans les 10 jours environ suivant la première dose et est considérablement renforcé après la deuxième dose, ce qui confirme la nécessité d'une série de vaccins à 2 doses".

Dès ses premiers communiqués concernant la phase 3 de ses tests, Pfizer calculait en effet l'efficacité de ses vaccins après deux doses injectées.

"Nous pensons que cette première dose vous donne environ 50% [d'immunité], et vous avez besoin de cette deuxième dose pour atteindre 95%", explique à ABC News l'infectiologue Christian Ramers, qui participe au déploiement du vaccin dans son comté de San Diego (Californie, Etats-Unis). Selon lui, ce cas "n'est pas du tout inattendu".

L'immunité encore mal connue

Il n'est pas non plus impossible que l'infirmier ait "contracté la maladie avant ou juste après la vaccination", explique également le communiqué Pfizer. La durée de l'incubation (période entre l'infection et l'apparition des premiers symptômes), "est en moyenne de 5 jours, avec des extrêmes de 2 à 12 jours", rappelle en effet l'Institut Pasteur.

De plus la durée de l'immunité délivrée par le vaccin n'est pas encore connue, comme l'écrit clairement le CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies): "L'immunité naturelle et l'immunité induite par le vaccin sont des aspects importants du Covid-19 sur lesquels les experts tentent d'en savoir plus, et les CDC tiendront le public informé à mesure que de nouvelles preuves seront disponibles".

Christian Ramers rappelle qu'en ce sens, le vaccin n'est pas une solution miracle contre la pandémie de Covid-19, et que même vacciné, il est important de continuer à respecter les gestes barrières.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV