BFMTV

Espagne: un artiste vandalise la tombe de Franco

La tombe de Franco - Image d'illustration

La tombe de Franco - Image d'illustration - OSCAR DEL POZO / AFP

La phrase "Pour la liberté" y a été inscrite à la peinture rouge et une colombe y a été dessinée.

Située à une cinquantaine de kilomètres de Madrid, au sein de l'imposant monument Valle de los Caídos, la tombe de l'ancien dictateur espagnol Franco a été endommagée ce mercredi. Enrique Tenreiro, un artiste réputé pour ses performances, souligne Euronews, s'est dans un premier temps agenouillé devant la sépulture avant d'y inscrire, à l'encre rouge, la phrase "Pour la liberté" et d'y dessiner une colombe. Il a été interpellé peu après.

Dans une lettre diffusée sur les réseaux sociaux, l'artiste a expliqué avoir agi pour ses parents et ses grands-parents. Il affirme également que son geste "servira à alléger la douleur des perdants d'une guerre civile qui n'aurait pas dû avoir lieu."

Depuis maintenant plusieurs mois, la tombe de Franco est au cœur d'un imbroglio qui divise la société espagnole. Peu après son arrivée au pouvoir, le nouveau gouvernement socialiste avait obtenu, par décret, l'autorisation de déplacer la dépouille du Caudillo.

Le corps devait, dans un premier temps, être transféré dans un cimetière madrilène. Comme une provocation, les descendants du dictateur, propriétaires d'une crypte au sein de l'emblématique cathédrale de l’Almudena à Madrid, ont décidé d'enterrer leur aïeul en plein centre de la capitale. Bloqué, le gouvernement a fait appel au Vatican afin de débloquer cette épineuse situation. 

Hugo Septier