BFMTV

Ebola: nouveau cas au Texas après une faille dans le protocole de protection

L'hôpital Texas Health Presbyterian où la patiente a contracté le virus Ebola.

L'hôpital Texas Health Presbyterian où la patiente a contracté le virus Ebola. - L'hôpital Texas Health Presbyterian où la patiente a contracté le virus Ebola.

VIDEO - Une soignante au Texas qui s'est occupée d'un Libérien décédé mercredi de la fièvre hémorragique Ebola, a contracté le virus alors qu'elle portait les équipements de protection recommandés.

Elle portait pourtant l'équipement recommandé. Les autorités sanitaires américaines ont confirmé et attribué dimanche la première contamination par Ebola aux Etats-Unis à une faille du protocole de protection suivi par une soignante d'un hôpital texan où un Libérien infecté est décédé. Il s'agit de la seconde contamination hors d'Afrique.

L'établissement de soins a insisté sur le fait que cette patiente portait l'équipement (masque, gants, tenue de protection) recommandé par les Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies.

"Nous sommes très inquiets

Les autorités sanitaires ont souligné qu'elles s'étaient préparées à un second cas, mais elles ont confié être "très inquiètes" après cette contamination malgré les procédures en place. La patiente travaillait au centre hospitalier Texas Health Presbyterian de Dallas, où a été soigné et est mort le Libérien Thomas Eric Duncan le 4 octobre.

Elle faisait partie de l'équipe qui l'a traité après son hospitalisation le 28 septembre. "Nous sommes très inquiets par l'annonce que des tests préliminaires montrent qu'un professionnel de santé au Texas a été infecté par Ebola", a déclaré le Dr. Thomas Frieden, directeur des CDC, lors d'une conférence de presse.

"Nous ignorons ce qu'il s'est passé au cours du traitement du patient de référence, c'est-à-dire le premier cas traité à Dallas, mais à un certain moment, il y a eu une faille dans le protocole qui a causé l'infection", a-t-il relevé.

E. M. avec AFP