BFMTV

Ebola: de tout premiers essais de vaccins en Afrique

Une seringue (image d'illustration).

Une seringue (image d'illustration). - Justin Sullivan - Getty images North America - AFP

Des essais cliniques "entre scientifiques" sont menés au Mali, pays qui n'est pas touché par le virus Ebola. Des tests sont également en cours aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Des essais cliniques d'un vaccin contre Ebola, en cours de test aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, ont récemment débuté en Afrique, au Mali, a indiqué le ministre de la Santé de ce pays, Ousmane Koné.

"Des essais cliniques de vaccins contre Ebola se déroulent actuellement dans le centre de développement des vaccins à Bamako", a déclaré vendredi soir Ousmane Koné. "La démarche est purement scientifique, le test se fait sur les chercheurs volontaires. Ça se passe entre scientifiques", a-t-il précisé.

Ces essais au Mali, limitrophe de la Guinée touchée par l'épidémie, mais qui n'a enregistré aucun cas sur son territoire, sont supervisés par le centre pour le développement de vaccins de l'école de médecine de l'Université du Maryland, aux Etats-Unis, et le ministère de la Santé.

Aucun vaccin ni traitement homologué

Les tests de ce vaccin, développé conjointement par le laboratoire britannique GlaxoSmithKline et les Instituts américains de la santé (NIH), ont commencé en septembre aux Etats-Unis sur dix volontaires et 60 personnes en Grande-Bretagne.

Si les premiers essais sont concluants, le vaccin sera testé en Gambie et au Mali afin de s'assurer que les tests tiennent compte des différences entre les populations européennes et africaines, avaient expliqué les responsables de ce projet.

Aucun vaccin ni traitement homologué n'existe contre le virus, qui se transmet par contact direct avec des fluides corporels, d'où un très fort risque de contamination pour les soignants et les proches des malades.

V.R. avec AFP