BFMTV

Daesh enlève 2.000 civils en fuyant la ville de Minbej en Syrie

Des victimes civiles syriennes, effondrées à Kobané en 2015 (Photo d'illustration)

Des victimes civiles syriennes, effondrées à Kobané en 2015 (Photo d'illustration) - Ilyas Akengin - AFP

Des combattants du groupe jihadiste Etat islamique ont pris en otage puis emmené environ 2.000 civils, vendredi 12 août, en fuyant la ville de Minbej dans le nord de la Syrie, selon une ONG et une alliance antijihadistes.

"En se retirant d'd'al-Sireb, un quartier de Minbej, les jihadistes ont enlevé quelque 2.000 civils. Ils les ont utilisés comme boucliers humains ce qui nous a empêchés de les prendre pour cible", selon les FDS.

Les jihadistes ont fui avec leurs otages vers la ville de Jarablous, un fief de l'EI situé à une quarantaine de km au nord de Minbej. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un vaste réseau de sources et de militants dans le pays en guerre, a confirmé l'enlèvement des civils par les jihadistes.

Minbej était un bastion du groupe jihadiste sur sa route de ravitaillement entre la Turquie et sa capitale de facto en Syrie à Raqqa.