BFMTV

Covid-19: ces pays où le pic des nouvelles contaminations semble avoir été atteint

Des passants traversant le London Bridge à Londres le 19 juillet 2021.

Des passants traversant le London Bridge à Londres le 19 juillet 2021. - Tolga Akmen

Pays-Bas, Espagne... Tandis que la France connaît une flambée de nouveaux cas, certains de ses voisins semblent atteindre un plateau de contaminations. Mais leur situation hospitalière demeure préoccupante.

L'épidémie de Covid-19, par le variant Delta, progresse à nouveau en Europe et en pleine saison estivale. Si chaque pays multiplie les coups d'accélérateur pour vacciner au plus vite sa population, plusieurs d'entre eux ont dû faire face à une flambée de contaminations.

Une hausse soudaine de cas qui semble aujourd'hui s'essoufler, ce qui ne veut pas dire que cette reprise épidémique n'aura aucune incidence sur les systèmes hospitaliers.

"En Espagne, au Portugal, aux Pays-Bas, pour l'instant, la charge de soins n'augmente pas beaucoup, même si elle augmente", a affirmé Olivier Véran jeudi devant des parlementaires français.

Royaume-Uni: les cas baissent, pas les hospitalisations

Tandis que la France, en parallèle de sa campagne de vaccination, multiplie les mesures sanitaires à l'échelle locale, le Royaume-Uni profite de sa réouverture actée avec le Freedom Day.

Les autorités britanniques ont relevé 36.389 nouvelles contaminations et 64 décès vendredi contre 39.906 nouveaux cas et 84 nouveaux morts jeudi. 44.104 contaminations et 73 décès avaient été rapportés pour la journée de mercredi.

Et le nombre moyen de cas sur les sept derniers jours est également à la baisse: 45.889 entre les deux derniers jeudis contre 47.114 entre les deux mercredi.

Un pic et donc un début de décélération semble donc s'annoncer, du moins en ce qui concerne les contaminations. La situation hospitalière, elle, continue de se dégrader. Le Royaume-Uni comptabilisait au 20 juillet 4240 patients hospitalisés en moyenne sur sept jours contre 3248 au 14 juillet. Et les patients admis en unité de soins intensifs sont eux aussi en hausse.

Il faudra donc suivre attentivement les données sanitaires des deux prochaines semaines Outre-Manche pour savoir si cette baisse des cas se répercutera sur le système hospitalier, ou si le Freedom Day jouera en la défaveur des services de santé britanniques.

Une amélioration de la situation aux Pays-Bas

Les Néerlandais ont connu une hausse soudaine du nombre de contaminations au tout début du mois de juillet. Selon les données sanitaires relayées par le gouvernement, le variant Delta représentait alors 66,9% des contaminations. Sa forte contagiosité a fait exploser le nombre de cas, passant de 1124 cas au 3 juillet à 10.250 une semaine plus tard. Après un léger frémissement puis une nouvelle augmentation, les contaminations sont reparties à la baisse depuis le 16 juillet, avec 6301 cas rapportés pour la journée de jeudi.

S'agissant des nouvelles admissions à l'hôpital, elles ont fortement baissé entre mardi (124) et mercredi (70) mais restent bien supérieures à la moyenne relevée ces sept derniers jours. Quant aux morts, ils restent globalement stables et ne dépassent que rarement les 5 décès par jour.

Un fléchissement en Espagne, mais la Catalogne inquiète

Chez nos voisins hispaniques, le nombre de cas rapportés jeudi 22 juillet était de 29.535 personnes. 61.628 contaminations avaient été relevées lundi, un chiffre très élevé mais qui s'explique par un rattrapage des données du 17 et 18 juillet.

Il serait donc erroné d'affirmer que le pays connaît une importante diminution du nombre de cas. Il est en revanche plus juste d'avancer que le pays semble avoir atteint un plateau en terme de contaminations, avec environ 29.000-30.000 cas quotidiens ces derniers jours.

Mais la situation hospitalière s'aggrave: 7618 patients Covid ont été comptabilisés jeudi, soit une hausse de près de 62% par rapport à la semaine dernière (4705). 1240 patients sont par ailleurs admis en services de réanimation dans le pays. Si le taux d'occupation de lits de réanimation par des patients testés positifs demeure encore faible à l'échelle nationale (13,52%), il s'élève désormais à près de 40% en Catalogne selon El Pais.

Plateau au Portugal

Enfin, le Portugal, après avoir connu un pic de contaminations le 21 juillet dernier avec 4376 nouveaux cas, semble atteindre un plateau avec en moyenne 3292 nouvelles contaminations ces sept derniers jours.

La tendance observée dans chacun de ces pays reste à confirmer, mais force est de constater que le variant Delta, pourtant bien plus contagieux que les autres souches du virus, se diffuse moins rapidement qu'il y a quelques semaines.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV