BFMTV

Copenhague: des centaines de fleurs à l'endroit où le tueur présumé a été abattu

Une femme déposant des fleurs devant l'immeuble où l'auteur présumé de deux attaques meurtrières a été abattu par la police

Une femme déposant des fleurs devant l'immeuble où l'auteur présumé de deux attaques meurtrières a été abattu par la police - Claus Bjorn Larsen - AFP

Des habitants de Copenhague ont déposé, lundi après-midi, fleurs et bougies au pied de l'immeuble où a été abattu l'auteur présumé des attentats de samedi dans la capitale danoise.

Des dizaines de bouquets de fleurs ont été déposés lundi après-midi à Copenhague à l'endroit où l'auteur présumé de deux attaques meurtrières a été abattu par la police, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les fleurs sont alignées, ainsi que des bougies, devant l'immeuble où le jeune Danois a été tué dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier populaire de Nørrebro.

Le principal suspect, abattu dimanche à l'aube par les forces de l'ordre et identifié par les médias comme Omar el-Hussein, serait né au Danemark.

Le jeune homme âge de 22 ans était déjà connu de la police pour des faits de délinquance et, selon la presse, était sorti de prison il y a deux semaines où il purgeait une peine pour avoir agressé il y a un an un homme de 19 ans dans la gare de Copenhague, sans raison claire.

Lors de la première attaque, samedi après-midi, le suspect armé d'un pistolet-mitrailleur, a tiré plusieurs dizaines de balles sur les participants à un débat consacré à la liberté d'expression, faisant un mort.

Dans la soirée, il a de nouveau ouvert le feu devant la grande synagogue de Copenhague et tué un Juif de 37 ans qui montait la garde.

M.G. avec AFP