BFMTV

Canada: Justin Trudeau accusé de ne pas respecter le confinement

Justin Trudeau lors d'une conférence de presse, le 17 janvier 2020

Justin Trudeau lors d'une conférence de presse, le 17 janvier 2020 - Dave Chan - AFP

Alors que Justin Trudeau habite dans la ville d'Ottawa depuis plusieurs semaines, des photos de lui et de sa famille dans la province voisine de Québec ont déclenché une polémique sur son non-respect du confinement.

La polémique liée au non respect du confinement du Premier ministre Justin Trudeau ne passe pas au Canada. Le chef du gouvernement est accusé d'avoir dérogé aux règles de confinement en vigueur dans le pays, mises en place afin de lutter contre la propagation du Covid-19.

Samedi dernier, il a rejoint sa femme et ses enfants à une vingtaine de kilomètres de sa résidence d'Ottawa (dans l'Ontario), dans un chalet de la ville de Gatineau au Québec. Ce alors que les autorités demandent de ne pas franchir cette frontière interprovinciale, rapporte le Journal de Montréal.

Une photo postée sur les réseaux sociaux

Les critiques ont commencé à pleuvoir après la publication de photos de son épouse, Sophie Grégoire Trudeau, sur les réseaux sociaux lundi. On y voit le Premier ministre en famille pour Pâques, à la recherche d'oeufs dans leur jardin. La famille de Justin Trudeau s'était installée dans ce chalet après que Sophie Grégoire Trudeau soit guérie du Covid-19.

La Sûreté du Québec explique que ce déplacement ne fait pas partie des raisons essentielles de sortie de confinement: "C’est sûr qu’on demande aux gens, pour tout ce qui est résidence secondaire, de ne pas y aller. On change de région en plus", explique le porte-parole Marc Tessier dans le journal canadien Le Devoir.

"Ma famille vit là depuis trois semaines", a de son côté déclaré le Premier ministre mardi, "et, comme je l’ai annoncé la semaine passée, je suis allé passer Pâques avec eux. […] Nous continuons de suivre toutes les instructions des autorités", a-t-il assuré.

Le Premier ministre a également expliqué que Rideau Cottage, à Ottawa, est sa résidence de travail, depuis laquelle il dirige le pays en télétravail, et son chalet québecois sa résidence principale.

Le chef de l'opposition également critiqué

Le chef de l'opposition, le conservateur Andrew Scheer, a aussi dû répondre aux accusations de transgression des règles de santé publique. Après avoir passé plusieurs semaines en vacances à Regina (province de Saskatchewan), il est rentré samedi avec sa femme et ses 5 enfants dans un avion privé de 9 places à Ottawa. La ministre de l'Emploi Carla Qualtrough et la leader sortante du Parti vert, Elizabeth May se trouvaient également dans l'avion selon le média CBC.

"La suggestion que nous étions les uns par-dessus les autres est fausse", a martelé Andrew Scheer assurant que les règles de distanciation sociale avaient été respectées dans l'avion. Cet avion gouvernemental avait été affrété pour permettre à des membres du parlement de siéger pour une session extraordinaire samedi. 

Le Canada recensait mercredi après-midi plus de 28.000 cas de coronavirus et plus de 1000 morts, dont la moitié au Québec, la province la plus touchée du pays.

Salomé Vincendon