BFMTV

Thaïlande: quatre morts et 60 blessés dans une manifestation à Bangkok

Les manifestations anti-gouvernement à Bangkok le 18 février 2014.

Les manifestations anti-gouvernement à Bangkok le 18 février 2014. - -

A Bangkok, les manifestations pour renverser le gouvernement durent depuis trois mois. Quatre personnes sont mortes, dont un policier.

La Première ministre thaïlandaise, visée depuis trois mois par un mouvement de rue réclamant sa tête qui a fait quatre morts lors de heurts entre police et manifestants mardi, va être inculpée pour négligence, une procédure qui pourrait conduire à sa destitution.

Selon le centre de secours Erawan, un policier, deux civils, et une personne non identifiée ont été tués et 64 personnes blessées. Les manifestants ont confirmé que deux des leurs étaient morts.

Après avoir forcé le passage à travers des barricades de barbelés et de sacs de sable, la police a rencontré une forte résistance des manifestants et s'est finalement retirée.

Opération de la police thaïlandaise

Près de 150 manifestants ont d'autre part été interpellés sans résistance dans un complexe du ministère de l'Énergie pour violation de l'état d'urgence en vigueur à Bangkok depuis le 22 janvier, selon le centre de crise.

C'est la première fois depuis le début du mouvement que les autorités arrêtent autant de manifestants. Le gouvernement avait jusqu'ici cherché à éviter les affrontements entre police et manifestants pour limiter les violences qui ont désormais fait quinze morts.

Mais il a changé de stratégie vendredi lorsque la police a dégagé un campement près du siège du gouvernement que Yingluck n'a pu utiliser depuis deux mois. Immédiatement après l'opération, les militants sont revenus reconstruire leurs barricades.

A.D. avec AFP