BFMTV
Russie

Ukraine: un tankiste russe condamné à dix ans de prison pour avoir tiré sur un immeuble résidentiel

Un tank russe détruit à Trostianets, dans le nord-est de l'Ukraine, le 29 mars 2022

Un tank russe détruit à Trostianets, dans le nord-est de l'Ukraine, le 29 mars 2022 - FADEL SENNA © 2019 AFP

Au début de la guerre, le sergent russe Mikhaïl Koulikov a franchi la frontière depuis le Bélarus et a "bombardé des localités", dénoncent les autorités ukrainiennes.

Un tribunal ukrainien a condamné à 10 ans de prison un tankiste russe accusé d'avoir tiré sur un immeuble résidentiel, ont annoncé ce lundi les services ukrainiens de sécurité (SBU). Le sergent Mikhaïl Koulikov, fait prisonnier au début de l'invasion russe de l'Ukraine, a été reconnu coupables de "violation des lois et coutumes de la guerre" par un tribunal de Tcherniguiv, dans le nord de l'Ukraine.

Selon le SBU, "il a été établi que le tankiste russe avait franchi le 24 février la frontière de l'Ukraine depuis le Bélarus" puis, avançant en direction de cette capitale régionale durement touchée par les combats, "bombardé des localités".

Capturé au début de la guerre

"Le 26 février, suivant l'ordre de son commandant, il a notamment tiré sur un immeuble résidentiel de 11 étages abritant des civils. Plusieurs appartements ont été détruits", poursuit le SBU, selon qui son char avait été intercepté peu après et le sergent Koulikov capturé.

En mai, la justice ukrainienne avait déjà condamné à la prison à vie un sous-officier russe de 21 ans, Vadim Chichimarine, pour le meurtre d'un civil, une peine abaissée en appel à 15 ans de prison. Il s'agissait du premier militaire russe à être jugé pour crime de guerre depuis le début de l'invasion de l'Ukraine le 24 février.

Deux soldats accusés d'avoir bombardé au lance-missile multiple deux villages dans la région de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, le premier jour de la guerre ont eux été condamnés à 11 ans de prison et plusieurs autres cas sont actuellement en train d'être jugés.

A.G avec AFP