BFMTV

Russie: plus de 140 arrestations après une manifestation d'opposants

Manifestation à Moscou, le 15 juillet 2020

Manifestation à Moscou, le 15 juillet 2020 - Dimitar DILKOFF © 2019 AFP

Les personnes interpellées étaient rassemblées pour contester la révision de la Constitution qui autorise Vladimir Poutine à rester au pouvoir jusqu'en 2036.

Plus de 140 personnes ont été interpellées mercredi soir par la police après un rassemblement de l'opposition dans le centre de Moscou pour protester contre une récente révision de la Constitution, selon le comptage de l'ONG OVD-Info, spécialisée dans le suivi des manifestations en Russie.

"La Russie sans Poutine !", ont scandé des manifestants.

Au total, 142 personnes ont été arrêtées, selon cette source, après cette action de protestation non-autorisée contre les amendements constitutionnels qui ont notamment donné le droit au président Vladimir Poutine de rester au pouvoir jusqu'en 2036, l'année de ses 84 ans.

Une réforme validée par 78% des votants

Figure de proue de l'opposition à la réforme, la députée municipale d'opposition Ioulia Galiamina, a annoncé sur Facebook avoir été arrêtée avec sa fille à Moscou. Avec ses partisans, elle collectait des signatures - elle a écrit sur Twitter en avoir obtenu 5000, "un excellent résultat" - en vue d'un recours devant la Cour suprême contre la révision entérinée ce mois-ci.

Après un vote organisé fin juin et début juillet, cette réforme a été validée par près de 78% des votants, selon les résultats officiels, mais l'opposition a dénoncé des fraudes massives.

M.D. avec AFP