BFMTV
Russie

Russie: Navalny hospitalisé pour une "grave allergie", son entourage suspecte un "agent toxique"

L'opposant Alexeï Navalny, dans l'attente d'une audition au tribunal le 24 juin 2019 à Moscou.

L'opposant Alexeï Navalny, dans l'attente d'une audition au tribunal le 24 juin 2019 à Moscou. - Vasily Maximov - AFP

Cette figure de l'opposition russe a été arrêtée mercredi dernier. Dimanche, Alexeï Navalny a été hospitalisé pour une "réaction allergique" que son entourage trouve suspicieuse.

Qu'est-il arrivé à Alexeï Navalny? Transféré dimanche de la prison où il est consigné 30 jours à un hôpital, l'un des principaux opposants russes souffre d'un gonflement des paupières et de multiples abcès sur le cou, le dos, le torse et les coudes. 

Selon un premier diagnostic des autorités, rendu public par la porte-parole de sa fondation Anti-corruption, Alexeï Navalny a été victime d'une "grave réaction allergique". 

"L'origine de la réaction allergique n'a pas été détectée. Toute sa vie durant, Alexeï n'a jamais eu de réaction allergique", a souligné Kira Iarmych sur Twitter.

Deux de ses médecins traitants se sont rendus sur place et n'ont pu l'examiner de près, rapporte le média d'investigation Meduza. Toutefois, de ce qu'ils ont pu observer à travers une porte laissée entrouverte, ses blessures sont assez sérieuses pour être inquiétantes si elles ne sont pas traitées rapidement. 

Aucune allergie en 43 ans

"Nous ne pouvons pas exclure que sa peau ait subi un impact toxique et été endommagée par une substance chimique inconnue via une personne tierce", a affirmé sur Facebook l'une de ces médecins, Anastassia Vassilieva, une ophtalmologue qui l'a notamment traité après des jets d'acide au visage en 2017. 

Ses médecins tout comme son avocate soulignent le fait qu'Alexeï Navalny n'a jamais été sujet à des allergies en 43 ans. De plus, il a mangé la même nourriture que les autres prisonniers, n'a pas changé de parfum ou de produit d'hygiène personnelle récemment, précise Anastassia Vassilieva qui demande une analyse des draps de sa cellule

L'opposant russe se trouvait en prison depuis mercredi dernier, condamné à 30 jours de prison pour infractions "aux règles des manifestations". Il est régulièrement emprisonné pour de courtes durées: son dernier séjour en prison remonte à début juillet. 

Figure de l'opposition, Alexeï Navalny organise et encourage des rassemblements contre le pouvoir. Samedi, la police russe a arrêté près de 1400 personnes à Moscou qui dénonçaient le rejet des candidatures indépendantes en vue des élections locales du 8 septembre. Selon les autorités, elles comprendraient des vices dans la collecte des signatures nécessaires pour se présenter. 

Liv Audigane avec AFP