BFMTV

Russie: l'opposant Navalny interpellé après un meeting de campagne

Alexeï Navalny

Alexeï Navalny - -

Le candidat à l'élection du maire de Moscou a été emmené dans un car de police à la fin de son discours alors qu'il descendait de la scène. Il a été relâché une demi-heure après.

L'opposant russe Alexeï Navalny a été interpellé dimanche par la police à Moscou après un meeting de campagne pour les élections municipales du 8 septembre. Le candidat à l'élection du maire de Moscou a été emmené dans un car de police à la fin de son discours. Il n'a pas opposé de résistance quand les policiers sont venus le chercher alors qu'il descendait de la scène.

Environ une demi-heure plus tard, le service de presse de la police de Moscou a indiqué à l'agence Interfax qu'il avait avait été relâché. "Un des candidats à la mairie de Moscou a été convié dimanche à une discussion au poste de police sur les violations de la législation en matière de manifestation de masse", a déclaré un porte-parole de la police.

Un membre de son équipe de campagne a indiqué qu'aucun motif n'avait été donné par la police pour cette interpellation. Alexeï Navalny venait de s'exprimer pendant près d'une heure devant une assemblée de plusieurs milliers de personnes.

19,9% des voix

La porte-parole de l'opposant Anna Veduta a indiqué sur Twitter que "de 5.000 à 7.000 personnes" étaient présentes à cette réunion dans un quartier du nord-est de Moscou. Pendant le meeting, des jeunes gens en civil ont tenté de couper les câbles électriques de la scène.

Devenu opposant numéro un au président russe Vladimir Poutine pendant les manifestations de 2011-2012, Alexeï Navalny a multiplié les initiatives et mené une campagne active ces dernières semaines à Moscou pour remporter la mairie.

Selon un sondage de l'institut pro-pouvoir Vtsiom publié mi-août, Alexeï Navalny arriverait en deuxième position avec 13% des voix à l'issue du scrutin, contre près de 67% pour Sergueï Sobianine. Selon un autre sondage, de l'institut Comcon, également publié mi-août, Alexeï Navalny obtiendrait 19,9% des voix, contre 63,5% pour Sergueï Sobianine.

Condamné à 5 ans de détention

Jeudi, la commission électorale de Moscou avait menacé le candidat d'invalider sa candidature en raison de violations présumées dans sa campagne. Le lendemain, elle l'avait finalement autorisé à poursuivre sa campagne, en ne lui donnant qu'un "avertissement".

Alexeï Navalny a été condamné le 18 juillet à cinq ans de détention pour détournements de fonds d'une exploitation forestière publique, une affaire qu'il considère fabriquée de toutes pièces.

Il a cependant été remis en liberté le lendemain jusqu'à l'examen de son appel dont la date n'a pas été annoncée jusqu'ici.

L. B. avec AFP