BFMTV

Rapprochement Crimée - Russie: Poutine prêt à approuver l'intégration

Le président russe Vladimir Poutine, mercredi 26 février, lors d'une réunion à sa résidence de Novo-Ogaryovo.

Le président russe Vladimir Poutine, mercredi 26 février, lors d'une réunion à sa résidence de Novo-Ogaryovo. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Vladimir Poutine doit s'exprimer dans la matinée mais il s'est d'ores et déjà dit prêt à accueillir la péninsule de Crimée.

Il fera fi des sanctions occidentales. Le président russe Vladimir Poutine s'est dit prêt mardi à ratifier le rattachement de la péninsule de Crimée à la Russie.

Vladimir Poutine s'exprimera sur le sujet à 12h, ce mardi au Kremlin, deux jours après le plébiscite sur le rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie.

D'ores et déjà, le Kremlin a annoncé que le chef de l'Etat était prêt à ratifier un accord prévoyant l'intégration à la Russie de la Crimée, péninsule de la mer Noire qui avait été offerte en 1954 à l'Ukraine par le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev.

Un concert pour soutenir le Kremlin

La Douma (chambre basse du parlement russe) a pour sa part adopté une déclaration de soutien au peuple de Crimée, promettant d'"assurer la sécurité" des Criméens "indépendamment de leur origine ethnique, de leur langue et de leur religion".

Lundi soir, Vladimir Poutine a déjà signé un décret reconnaissant l'indépendance de la péninsule séparatiste ukrainienne de Crimée, étape nécessaire pour son intégration à la Russie. Celle-ci doit en effet faire l'objet d'un accord entre deux Etats indépendants.

Mardi, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, a cependant déclaré que le président Poutine restait invité le 6 juin prochain en France aux cérémonies commémorant le 70ème anniversaire du Débarquement des forces alliées.

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues mardi soir sur la place Rouge à un concert pour soutenir la politique du Kremlin.

A. D. avec AFP