BFMTV

Poutine nomme un homophobe à la tête d'une grande agence de presse

BFMTV

Le président russe Vladimir Poutine a nommé lundi un présentateur controversé, connu pour ses commentaires tranchés contre l'opposition ou encore les homosexuels, à la tête d'une grande agence de presse publique tournée vers l'étranger.

Dmitri Kisselev, présentateur du journal d'information analytique hebdomadaire "Vesti nedeli" sur la chaîne publique Rossia, qui diffuse régulièrement des reportages critiques sur l'opposition, anti-américains ou anti-gays, a été nommé à la tête de l'agence de presse "Rossia Segodnia" ("La Russie Aujourd'hui"), selon un décret du président Poutine, publié sur le site du Kremlin.

Cette structure doit remplacer la principale agence de presse publique russe, Ria-Novosti, qui a été dissoute par le même décret. "La Russie aujourd'hui" aura pour objectif principal de "couvrir la politique publique russe et la vie sociale en Russie pour l'étranger", précise le décret.

Cette décision a été prise notamment afin d'"augmenter l'efficacité des médias publics" russes, selon la même source.

L'annonce de la nomination de Dmitri Kisselev, ainsi que la réorganisation de l'agence Ria-Novosti, qui a bénéficié ces dernières années d'un financement public important pour développer notamment ses services en langues étrangères, a été accueillie avec scepticisme par certains journalistes.

"Je ne crois pas que cette nouvelle structure puisse avoir du succès (...). En Russie, tout ce qui ne fait que de la pure propagande échoue toujours", a déclaré le secrétaire de l'Union des journalistes russe, Pavel Goutiontov, à la radio Echo de Moscou.

Le Kremlin aspire depuis plusieurs années à améliorer l'image de la Russie à l'étranger où Moscou est souvent critiqué pour la répression de l'opposition et le contrôle strict sur la société civile.

BFMTV.com