BFMTV

Homophobie: à Moscou, Elton John dénonce la loi russe "inhumaine"

Elton John, 66 ans, qui a épousé en 2005 son partenaire de longue date, David Furnish, est un ardent défenseur de la communauté LGBT dans le monde. Ici en concert le 4 décembre au Madison Square Garden, à New York.

Elton John, 66 ans, qui a épousé en 2005 son partenaire de longue date, David Furnish, est un ardent défenseur de la communauté LGBT dans le monde. Ici en concert le 4 décembre au Madison Square Garden, à New York. - -

En concert à Moscou vendredi, Elton John a appelé la Russie à mettre fin aux discriminations contre les homosexuels.

Artiste ouvertement homosexuel, la star britannique Elton John a dénoncé vendredi lors d'un concert à Moscou la loi russe réprimant la "propagande" de l'homosexualité. Il a appelé les autorités à renoncer à toute discrimination, selon l'agence de presse Interfax.

Le chanteur "a dit qu'il avait appris avec tristesse l'adoption de la loi, qu'il a qualifiée d'antigay", a rapporté Interfax. "Il a appelé à renoncer à toute discrimination, y compris fondée sur une orientation sexuelle non-traditionnelle", a poursuivi l'agence, employant une expression courante en Russie pour décrire l'homosexualité.

Un concert dédié à Vladislav Tornovoï, victime de l'homophobie

Selon Interfax et plusieurs messages sur les réseaux sociaux, Elton John a dédié son concert à Vladislav Tornovoï, un homme de 23 ans torturé à mort en mai dernier à Volgograd, dans le sud-ouest de la Russie, apparemment pour son homosexualité. Le crime particulièrement sordide avait provoqué l'émotion de la communauté gay et des défenseurs des droits des homosexuels.

Elton John est la première star occidentale du showbiz connue pour son soutien appuyé aux droits des homosexuels à se produire en Russie depuis que le président Vladimir Poutine a promulgué en juin une loi interdisant la "propagande" de l'homosexualité devant les mineurs.

Des défenseurs des droits de l'homme et de la communauté homosexuelle critiquent vivement ce texte dont la formulation imprécise pourrait selon eux être utilisée pour interdire tout événement organisé par des homosexuels.

Sur les traces de Madonna et Lady Gaga

Avant la promulgation de la loi russe "antigay", les pop stars américaines Madonna et Lady Gaga avaient protesté pendant leurs concerts à Saint-Pétersbourg (nord-ouest) contre une loi locale allant dans le même sens.

La société qui a organisé le concert de Lady Gaga à Saint-Pétersbourg fin 2012 a été condamnée en novembre à une amende d'environ 450 euros pour avoir enfreint la loi sur la protection des mineurs

"Elton John dénonce avec courage la législation antigay derrière son piano sur scène à Moscou", a écrit sur Twitter l'homme d'affaires Evguéni Lebedev, propriétaire des journaux britanniques The Independent et Evening Standard et fils du milliardaire russe critique du Kremlin Alexandre Lebedev.

D. N. avec AFP