BFMTV

Avion russe abattu: Poutine accuse la Turquie d'avoir voulu protéger le trafic de pétrole de Daesh

BFMTV

Le président russe Vladimir Poutine a accusé lundi Ankara d'avoir abattu la semaine dernière un bombardier russe près de la frontière syrienne afin de protéger le trafic de pétrole auquel se livre l'organisation État islamique.

"Nous avons toutes les raisons de penser que la décision d'abattre notre avion a été dictée par la volonté de protéger ces chemins d'acheminement de pétrole vers le territoire turc", a déclaré Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse, en marge de la Cop21 près de Paris.

Plus tôt dans la journée, le président russe avait refusé de rencontrer son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, malgré l'insistance du président turc. Ankara refuse toutefois de s'excuser et maintient avoir agi légitimement pour protéger son espace aérien.