BFMTV

Kirghizstan: un attentat suicide contre l'ambassade de Chine blesse trois personnes

La police du Kirguizstan devant l'ambassade Chine à Bichkek le 30 août 2016

La police du Kirguizstan devant l'ambassade Chine à Bichkek le 30 août 2016 - Vyacheslav OSELEDKO - AFP

Trois personnes ont été blessées mardi 30 août lors d'un attentat à la voiture piégée devant l'ambassade de Chine à Bichkek au Kirghizstan.

Un kamikaze au volant d'une voiture piégée s'est fait exploser mardi 30 août devant l'ambassade de Chine à Bichkek, blessant trois personnes, ont indiqué les autorités du Kirghizstan qui dénoncent un "acte terroriste". Le vice-Premier ministre Jenish Razakov a précisé:

"Seul le kamikaze est mort. Des gardes de sécurité ont été blessés"

Un monospace s'est lancé contre un portail de l'ambassade mardi matin avant d'exploser au coeur du complexe, près de la résidence de l'ambassadeur. Trois Kirghizes membres du personnel de l'ambassade ont été hospitalisés mais aucun n'est gravement blessé, selon les médecins. Des parties du corps du kamikaze ont été retrouvées dans un périmètre de plusieurs centaines de mètres a ajouté une deuxième source policière.

500 Kirghizes parmi les rangs de l'EI

Des habitants de Bichkek ont indiqué que le souffle de l'explosion avait fait trembler leurs maisons et brisé les vitres et des membres du personnel de l'ambassade de Chine et de celle, toute proche, de l'ambassade des Etats-Unis ont été évacués, a indiqué le service d'urgence kirghize.

Les autorités kirghizes s'inquiètent de l'influence croissante du groupe État islamique dans le pays et annoncent régulièrement avoir déjoué des attentats fomentés par l'EI. Selon les autorités, quelques 500 Kirghizes combattent dans leurs rangs en Syrie et en Irak. 

la rédaction avec AFP