BFMTV

Guerre contre la Corée du Nord: Pyongyang aurait dérobé un projet militaire sud-coréen et américain

Le chef d'Etat nord-coréen Kim Jong-Un en visite dans des bâtiments de défense. (Photo de l'agence nord-coréenne KCNA)

Le chef d'Etat nord-coréen Kim Jong-Un en visite dans des bâtiments de défense. (Photo de l'agence nord-coréenne KCNA) - AFP PHOTO/KCNA VIA KNS

Des pirates nord-coréens auraient volé des documents militaires classés secret-défense en piratant un centre de données militaires sud-coréen en septembre 2016. Les documents en question concernent une éventuelle guerre contre la Corée du Nord.

La Corée du Nord frappe encore, mais cette fois par voie informatique. Des pirates nord-coréens auraient "attaqué" un centre de données militaires sud-coréen en septembre 2016, selon Rhee Cheol-hee, député du Parti démocrate au pouvoir en Corée du Sud.

En tout, quelque 235 gigabytes de données militaires auraient été volés. Et pas des moindres: les documents en question seraient des plans militaires communs à la Corée du Sud et aux Etats-Unis, notamment dans l'éventualité d'une guerre contre la Corée du Nord. Parmi eux, un document détaillant des procédures pour supprimer le pouvoir nord-coréen.

Un plan d'urgence volé

Une information que le ministère de la défense sud-coréen a refusé de commenter, évoquant le secret-défense. Même chose du côté du Pentagone américain. Mais un porte-parole du ministère américain de la Défense a affirmé avoir "toute confiance dans la sécurité de nos plans opérationnels et dans notre capacité à gérer les menaces venues de Corée du Nord".

Rhee Cheol-hee a indiqué que selon le ministère de la Défense, 80% des documents manquants devaient être encore identifiés. Mais selon lui le plan d'urgence des forces spéciales a été volé, de même que des détails sur les exercices militaires annuels américano-sud-coréens et des informations sur des installations militaires clé et des centrales électriques.

Le vol en question intervient alors que les tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sont en pleine escalade, du fait des échanges de menaces répétées entre Donald Trump et la Corée du Nord

A. K.