BFMTV

Coronavirus en Chine: Pékin referme toutes les écoles de la ville

Test à Pékin.

Test à Pékin. - Noel Celis / AFP

La situation épidémique à Pékin est "extrêmement grave", a averti mardi la mairie, avec une centaine de cas de Covid-19 recensés depuis la semaine dernière dans la capitale chinoise après l'émergence d'un nouveau foyer.

La mairie de Pékin a annoncé ce mardi que toutes les écoles et universités de la ville allaient de nouveau fermer, après un rebond des cas de Covid-19 dans la capitale chinoise. 

Pékin a entrepris le dépistage de dizaines de milliers d'habitants après la découverte en l'espace de cinq jours de 106 nouvelles personnes infectées, alors que le nouveau coronavirus semblait pratiquement éradiqué de Chine.

30 zones résidentielles confinées

Les autorités avaient assoupli les restrictions ces derniers mois en raison de l'amélioration de la situation: seuls deux morts du Covid-19 ont été recensés depuis mi-avril dans le pays, où le virus a fait son apparition fin 2019.

Mais la crainte d'une deuxième vague épidémique à Pékin a poussé les autorités locales à agir. La mairie a lancé une campagne de dépistage, a confiné des zones résidentielles et a annoncé mardi de nouvelles mesures. La capitale a aussi appelé ses 21 millions d'habitants à éviter les voyages "non essentiels" à l'extérieur des frontières municipales.

Au total, la municipalité a ordonné le confinement de près de 30 zones résidentielles. Leurs milliers d'habitants n'ont plus le droit d'en sortir mais peuvent être ravitaillés. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué suivre "de très près" la situation et évoqué l'envoi d'experts supplémentaires à Pékin.

R.B., avec AFP