BFMTV

Chine : scandale lié aux articles de luxe portés par un officiel

BFMTV

Les réseaux sociaux chinois relayaient mercredi de nombreuses réactions indignées après l'annonce qu'un responsable gouvernemental a imposé la censure d'un journal l'accusant de porter de luxueux accessoires de marque.

Des dizaines de milliers d'exemplaires du Dushi Shibao, un quotidien de Kunming (sud de la Chine), ont été mis lundi au pilon car il contenait un article rapportant qu'un officiel de la province du Fujian (est) portait une montre Rado de 50.000 yuans (6.200 euros), ainsi qu'une ceinture Hermès à 15.000 yuans (1.850 euros).

L'agence de presse officielle Chine nouvelle a, dans un microblog, sommé Li Dejin, le responsable au coeur de la controverse, de s'expliquer, notamment sur une photo où il apparaît avec la montre en question au poignet.

Le microblog annonçant la mise au pilon du quotidien, écrit par un journaliste qui n'est pas membre de sa rédaction, a été reposté plus de 100.000 fois sur Sina Weibo, le Twitter chinois, générant une foule de commentaires outrés.