BFMTV

Un journaliste américain décide de révéler sa séropositivité après avoir été contraint de se taire

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - AFP

Un journaliste américain de télévision a révélé être séropositif. Cela faisait des années que ses supérieurs hiérarchiques lui recommandaient de garder le silence. Il estime que les autres personnes qui, comme lui, sont porteuses du virus doivent se tenir "droites" et être "fières".

Il est le correspondant à Los Angeles de la chaîne américaine ABC et a décidé de révéler sa séropositivité. Karl Schmid, un journaliste de 37 ans, a annoncé le week-end dernier sur page Facebook être porteur du virus du Sida.

"Pendant dix ans, ils m'ont dit: ne le fais pas"

"Je suis juste comme toi. J'ai un grand cœur et je veux être aimé et accepté", témoigne-t-il, en légende d'une photo sur laquelle le jeune homme porte un tee-shirt Aids Memorial, une fondation américaine qui milite pour la mémoire des personnes mortes du Sida. Il explique avoir été longtemps dissuadé d'évoquer publiquement sa maladie, comme le rapporte le Huffington post.

"Pendant dix ans, les professionnels de la stigmatisation et de l'industrie (de la télévision, NDLR) m'ont dit: ne le fais pas, ça va vous ruiner", raconte Karl Schmid.

"Vos sentiments, vos pensées, vos émotions comptent"

Le jeune homme souhaite ainsi encourager d'autres personnes porteuses de la maladie à briser la chape de plomb. "Voilà ce que j'ai à dire. Tenez-vous droit et soyez fiers. Vous ne pouvez pas rendre tout le monde heureux mais vous pouvez vous rendez heureux (...) Les étiquettes vont et viennent mais votre dignité la personne que vous êtes vous définissent. Je sais qui je suis, je sais pour quoi je me bats (...) M'aimer ou me détester, c'est à vous de voir."

Il s'adresse ensuite aux personnes séropositives. "Laissez-moi vous dire une chose: vous comptez. Vos sentiments, vos pensées, vos émotions comptent. Et ne laissez personne vous dire l'inverse." Un message qui a été largement partagé sur les réseaux sociaux. Karl Schmid a reçu de nombreux témoignages de solidarité. Le jeune homme a d'ailleurs tenu à remercier ces anonymes.

"Aujourd'hui la journée a été incroyablement bouleversante. Je ne me doutais absolument pas que partager ce message aurait un tel impact. Pour ceux qui m'ont envoyé en privé vos histoires, merci."

En France en 2016, environ 6000 personnes ont découvert leur séropositivité. Selon Santé publique France, 25.000 personnes sont séropositives sans le savoir.

Céline Hussonnois-Alaya