BFMTV

Pour le New York Times, Paris et Belle-Île font parti des lieux à visiter absolument en 2020

La Tour Eiffel, le 1er octobre 2019

La Tour Eiffel, le 1er octobre 2019 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Selon le classement du quotidien américain, très suivi par les amateurs de voyages, Belle-Île-en-Mer et Paris figurent parmi les lieux à visiter absolument en 2020.

La France fait toujours rêver à l'étranger. Selon le classement du prestigieux quotidien américain The New York Times, publié chaque année en janvier et très suivi par les amateurs de voyages, Belle-Île-en-Mer et Paris figurent parmi les 52 lieux à découvrir d'urgence en 2020. 

"Même si Paris a connu quelques revers en 2019, avec le mouvement des gilets jaunes, puis avec le catastrophique incendie de la cathédrale Notre-Dame", soulignent les journalistes voyage du quotidien américain, Paris a su "renouveler son image avec l'ouverture de nouveaux lieux parmi lesquels de nombreux restaurants gastronomiques."

Pour le journal, l'emblématique restaurant Jules Verne, installé au deuxième étage de la Tour Eiffel, a par exemple réussi sa métamorphose impulsée par son nouveau chef Frédéric Anton, aux manettes depuis juillet. 

De nouveaux musées à Paris 

À Paris, les spécialistes du voyage attendent avec impatience l'ouverture de la Bourse du Commerce, nouveau musée d'art contemporain qui abritera à partir de juin prochain la collection du milliardaire François Pinault. Mais aussi l'ouverture, en juillet 2020, de "l'imposant Hôtel de la Marine" où l'on pourra s'arrêter dans un nouveau salon de thé signé Alain Ducasse".

Paris reconnue dans le monde entier pour être l'un des épicentres de la mode mondiale ne laissera pas les amateurs de belles coutures en reste, puisque le Palais Galliera, "rouvrira avec le double de son ancien espace d'exposition", s'enthousiasme le New York Times.

Côté shopping, le quotidien américain s'impatiente d'ailleurs de découvrir la nouvelle mouture de la Samaritaine, grand magasin fermé depuis quinze ans.

Paris qui figure à la 31ème place du classement cette année, sera plus verte en 2020, et les journalistes soulignent l'ouverture prochaine de la plus grande ferme urbaine au monde "NU Nature Urbaine". 

Belle-Île refuge des impressionnistes 

Belle-Île-en-Mer, deuxième destination française à figurer au classement, arrive quant à elle à la 45ème position. Selon les journalistes du New York Times, l'île bretonne a su se distinguer en étant l'une "des destinations les plus vertes et les plus vierges de France".

Refuge de Claude Monet et de Sarah Bernhardt à la fin du XIXe siècle, l'île possède les plus belles plages de la côte ouest, dont on retrouve les contours sur de nombreuses toiles de maîtres. Le quotidien relève également que Belle-Île a fait des efforts pour se rendre plus accessible aux touristes. "Un service de ferry dessert l'île en 45 minutes seulement depuis Quiberon, et un service de location de voitures électriques a été inauguré en 2019."

Romane Ganneval