BFMTV

Les excuses de Kellogg's après un dessin sur une boîte de céréales accusé de racisme

Ce dessin sur un paquet de céréales Kellogg's a été accusé de racisme

Ce dessin sur un paquet de céréales Kellogg's a été accusé de racisme - Youtube

Kellogg's s'est retrouvé sous le feu des critiques. Et a dû présenter ses excuses. En cause: un dessin sur l'un de ses paquets de céréales accusé de racisme.

Kellogg's a dû s'excuser. L'entreprise américaine spécialisée dans l'agroalimentaire a été vivement critiquée pour avoir diffusé aux États-Unis sur l'arrière d'un paquet de céréales pour le petit déjeuner un dessin polémique accusé d'enseigner le racisme aux enfants.

Un personnage marron fait le ménage

Ce dessin -un jeu qui invite les enfants à identifier des personnages- montre de petits bonshommes, représentés sous la forme de grains de maïs, mis en scène dans un centre commercial. Les uns sont en train de se baigner dans une fontaine, les autres de jouer à la corde à sauter et d'autres encore de former une pyramide.

Au milieu du dessin, un seul petit personnage est plus foncé que les autres. Il est le seul à être habillé d'un uniforme bleu et à faire le ménage avec une machine pour nettoyer le sol. Le géant du petit déjeuner a été interpellé sur les réseaux sociaux par Saladin Ahmed, un romancier américain.

"Hey Kellogg's pourquoi le seul maïs soufflé brun sur toute la boîte de céréales est l'homme de ménage? Cela enseigne le racisme aux enfants", a-t-il dénoncé sur Twitter.

L'auteur de science-fiction et de fantasy a ajouté dans un second post: "Oui, c'est une petite chose, mais quand vous voyez votre enfant regarder ça pendant tout le petit déjeuner et que vous réalisez que des millions d'autres enfants sont en train de faire la même chose..."

Un autre internaute a également accusé le champion du petit déjeuner d'avoir stigmatisé des "touristes asiatiques".

Face à ces accusations, le géant de l'agroalimentaire a réagi quelques heures plus tard et a adressé ses excuses.

"Kellogg's est engagé pour la diversité et l'inclusion. Nous n'avions pas l'intention d'offenser qui que ce soit. Nous vous présentons nos excuses. Le dessin est mis à jour et sera bientôt dans les magasins." 

Saladin Ahmed s'est félicité de cette "petite victoire". "Aujourd'hui j'ai utilisé mon smartphone pour qu'une entreprise rende ses boîtes de céréales moins racistes alors que nous sommes au 21e siècle."

Céline Hussonnois-Alaya