BFMTV

La difficile lutte des pompiers contre les incendies qui ravagent la Californie

Les soldats du feu californiens n'ont toujours pas réussi à contenir le brasier, qui a déjà détruit 26.000 hectares. Ils concentrent leurs efforts sur le comté viticole de Sonoma, ravagé depuis mercredi par les flammes. BFMTV a pu se rendre à leurs côtés.

Dimanche, la Californie a été placée en état d'urgence par son gouverneur. En cause: les multiples incendies qui se sont déclenchés dans cet État de l'Ouest américain depuis mercredi. Pas moins de 26.000 hectares ont déjà été ravagés par les flammes et plus de 180.000 évacuations ont été ordonnées dans le comté de Sonoma, au nord de San Francisco, où sévit le terrible Kincade Fire, attisé par les vents puissants et la sécheresse de cette fin octobre.

Un calvaire pour les pompiers californiens engagés dans une véritable course contre la montre pour reprendre le dessus sur le brasier et protéger les quelques 80.000 bâtiments menacés par les flammes.

"Le vent peut envoyer des braises enflammées ou des morceaux en feu à plusieurs miles", explique à BFMTV Joseph Amador, pompier qui lutte contre le feu à Sonoma. "Quand ils atterrissent dans certaines zones, ils trouvent quelque chose de combustible: les meubles, la végétation... Des choses qui brûlent vite."

Les soldats du feu n'ont pas pu empêcher la destruction de plusieurs vignobles dans ce comté californien viticole réputé pour ses grands crus. Le Soda Rock Winery, l'un des plus vieux établissements de la région, construit il y a 150 ans, a été ravagé par le Kincade Fire.

Plus de 3000 pompiers luttent actuellement contre le brasier, qui n'est pour l'instant contenu qu'à 5%. Il ne devrait pas être totalement éteint avant le 7 novembre prochain, d'après l'agence des pompiers de Californie.

Cédric Faiche, avec Juliette Mitoyen