BFMTV

Harvey: le maire de Houston promet de protéger les sans-papiers qui auraient peur d'appeler les secours

Des habitants de Houston se fraient un chemin dans leur quartier inondé, le 28 août 2017 à Houston (Texas).

Des habitants de Houston se fraient un chemin dans leur quartier inondé, le 28 août 2017 à Houston (Texas). - Scott Olson - Getty Images North America - AFP

Le maire de Houston, ravagée par des inondations catastrophiques après le passage de l'ouragan Harvey, a supplié tous les habitants de la ville de faire appel aux secours s’ils en avaient besoin, quel que soit leur statut légal.

"Peu m’importe qui vous êtes, quelle est votre religion, votre langue: si vous êtes dans une situation stressante, venez et profitez de tous les services que nous avons", a déclaré lundi à des journalistes Sylvester Turner, le maire démocrate de la ville de Houston (Texas), rapporte ABC News.

"Je ne veux pas que vous preniez le risque de perdre la vie ou un membre de votre famille à cause du SB4 ou de quoique ce soit d’autre", a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse, mentionnant une directive fédérale anti-immigration qui devrait bientôt s’appliquer dans cet état frontalier avec le Mexique.

"Il n’y a absolument aucune raison valable de ne pas appeler (les secours). Je serai le premier, et je ne serai pas le seul, à vous défendre". "Si quelqu’un vient, demande de l’aide et que pour une raison ou une autre, on essaie de l’expulser, je le défendrai moi-même", a martelé Sylvester Turner, qui est par ailleurs un avocat diplômé de Harvard.

La mairie de Houston a également rappelé sur les réseaux sociaux, en anglais et en espagnol, que dans tous les refuges, ni le "statut migratoire" ni les papiers d’identité ne seraient demandés aux personnes accueillies.

Plus de 30.000 personnes sont attendues dans les centres d'urgence mis en place au Texas après le passage de l'ouragan Harvey, qui a provoqué des inondations sans précédent.

Liv Audigane