BFMTV

Extraterrestres: l'invasion de la zone 51, prévue ce vendredi aux Etats-Unis, aura-t-elle lieu?

La zone 51 vue depuis le ciel

La zone 51 vue depuis le ciel - Capture d'écran Facebook

Cette drôle d'expédition vise à envahir la célèbre base militaire américaine ultra-sécurisée afin de prouver l'existence des extraterrestres.

Plus de deux millions de personnes avaient répondu "présent" à l'événement Facebook "Prenons d'assaut la zone 51, ils ne peuvent pas tous nous arrêter", qui devait avoir lieu ce vendredi 20 septembre, dans la nuit, aux Etats-Unis. Comme indiqué dans sa description, cette drôle d'expédition visait à envahir cette célèbre base militaire américaine ultra-sécurisée pour prouver l'existence des extraterrestres et découvrir les secrets que le gouvernement américain conserverait à leur sujet. Mais il semblerait que l'événement ait finalement fait un gros, très gros flop.

L'événement relocalisé à Las Vegas

Face à la popularité du projet d'''invasion" de la zone 51, ses organisateurs avaient prévu de mettre en place sur les lieux, en plein désert du Nevada, un festival de musique baptisé "AlienStock". Mais ce dernier a finalement été relocalisé... à plus de 140 kilomètre de la base militaire, à Las Vegas!

En cause: un manque d'infrastructure, d'organisation et des risques pour les quelques 10.000 festivaliers attendus, selon un communiqué publié sur le site d'AlienStock par les organisateurs. "Nous ne voulons pas que quiconque soit blessé ou coincé au milieu du désert", peut-on notamment lire. Sur Facebook, l'événement "Prenons d'assaut la zone 51" a même été supprimé et remplacé par le festival de musique prévu à Las Vegas.

Quelques centaines de personnes présentes

Des chaînes de télévision américaines rapportent tout de même la présence de quelque personnes aux abords de la zone 51. Selon ABC News, environ 1500 personnes se sont réunies dans les villes alentour. 

Sur un live YouTube, on peut également apercevoir quelques dizaines de participants brandissant des pancartes appelant à libérer les extraterrestres qui seraient retenus dans la zone 51. Rien à voir, donc, avec l'invasion massive de la base militaire qui a fait l'objet de nombreux fantasmes et mèmes sur les réseaux sociaux ces dernières semaines.

"Nous décourageons quiconque de venir sur le site"

Les organisateurs de l'événement initial ont certainement pris la bonne décision en délocalisant les festivités à Las Vegas puisque l'armée américaine, à qui appartient la base, surveillait de près la possible invasion de la zone 51.

"La Zone 51 est un site servant de camp d'entraînement à ciel ouvert à l'armée de l'air américaine. Nous décourageons quiconque d'essayer de venir sur le site. L'armée de l'air est toujours prête à protéger l'Amérique et ses actifs", a-t-elle déclaré au Washington Post dans des propos relayés par L'Express.

Dans cette base militaire ultra-sécurisée qui alimente de nombreuses théories du complot, "l'utilisation d'une force mortelle" à l'encontre des personnes qui tenteraient d'y pénétrer est en effet autorisée, comme le rapportait La Voix du Nord il y a quelques semaines. En janvier dernier, un civil qui avait réussi à s'y introduire avait été tué par des militaires.

Juliette Mitoyen