BFMTV

États-Unis: l'armée met en garde contre une potentielle intrusion dans la zone 51

La zone 51 vue depuis le ciel

La zone 51 vue depuis le ciel - Capture d'écran Facebook

"L’armée se tient prête à tout moment à protéger les intérêts américains", a expliqué un porte-parole des forces militaires.

Ils sont maintenant plus d’un million à vouloir pénétrer dans la très secrète zone 51, base hyper-sécurisée de l’armée américaine autour de laquelle plane le plus grand mystère. Depuis maintenant plusieurs décennies, de nombreuses théories, plus ou moins crédibles, assurent en effet que les militaires y auraient créé un contact avec une entité extraterrestre.

"L’armée se tient prête à tout moment à protéger les intérêts américains"

Alors pour en avoir le cœur net, les membres du groupe Facebook se disent prêts à envahir la zone afin de découvrir le pot-aux-roses. Une situation problématique puisque comme l’annonce le média américain Washington Post, l’armée outre-Atlantique verrait d’un très mauvais œil cette initiative.

"La zone 51 est une zone d’entrainement militaire. Et nous tenons à décourager quiconque tenterait d’y rentrer au cours d’un exercice. L’armée se tient prête à tout moment à protéger les intérêts américains" a expliqué l’un des porte-parole de l’armée. Une menace à peine voilée envers les potentiels participants, malgré les dires de certains membres qui, sur le groupe, assurent pouvoir "courir plus vite que leurs balles."

Les intrusions dans la zone 51 sont d’ailleurs fortement réprimées. En effet, comme le rappelle La Voix du Nord, "l'utilisation d'une force mortelle" à l'encontre des personnes qui tenteraient d'y pénétrer est autorisée. En janvier dernier, un civil qui avait réussi à s'y introduire avait été tué par des militaires.

Hugo Septier