BFMTV

USA : les républicains cèdent sur l'Obamacare

John Boehner a annoncé sur ABC qu'il renonçait à toute tentative d'abroger l'Obamacare.

John Boehner a annoncé sur ABC qu'il renonçait à toute tentative d'abroger l'Obamacare. - -

Le président républicain de la Chambre des représentants américaine, John Boehner, a indiqué jeudi qu'il abandonnait tout effort pour abroger la réforme de l'assurance-santé de Barack Obama. Une loi haïe par son camp, mais qui devrait désormais entrer complètement en vigueur.

Les républicains sont résignés. Malgré plusieurs mois de combat acharné contre l'Obamacare, la réforme de l'assurance maladie de Barack Obama, ils ont décidé de jeter l'éponge. C'est le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, qui a annoncé jeudi qu'il abandonnait toute tentative d'abroger la réforme.

"L'Obamacare, c'est la loi", a déclaré John Boehner sur la chaîne ABC. Une déclaration en forme d'abandon. Et les récentes élections législatives, qui se sont déroulées le même jour que l'élection présidentielle et se sont soldées par un statut quo des forces, n'y changeront rien. Alors que l'on craignant de nouvelles batailles féroces entre le gouvernement Obama et la Chambre -restée républicaine- des représentants, John Boehner a assuré que l'élection avait "changé cela".

>> Réforme de la santé : le bilan du mandat Obama

La droite furieuse

Promulguée par Barack Obama en 2009 après une longue bataille au Congrès, la réforme rend notamment obligatoire la souscription d'une assurance-maladie sous peine d'amende, une mesure qui n'entrera en vigueur qu'en 2014.

Cette obligation avait provoqué la fureur de la droite américaine, révoltée par l'idée que l'Etat fédéral puisse forcer les citoyens à acheter un produit, quel qu'il soit.