BFMTV

USA: le Sénat rejette la mesure phare sur les armes à feu

Le Capitole, où siège le Sénat, dans la capitale Washington.

Le Capitole, où siège le Sénat, dans la capitale Washington. - -

C'est un échec pour Barack Obama: le Sénat a rejeté une mesure phare sur le contrôle des armes à feu, cheval de bataille du président américain depuis la tuerie de Newtown en décembre dernier.

Le Sénat américain a rejeté mercredi une mesure qui aurait rendu obligatoires les vérifications d'antécédents avant l'achat d'une arme sur internet et dans des foires. Un échec cuisant, qui vide de sa substance la réforme promue par Barack Obama depuis quatre mois.

Seuls 54 sénateurs ont voté en faveur de la mesure, contre 46, alors que 60 voix étaient requises. Quatre démocrates ont fait défection et se sont joints aux républicains. Des votes supplémentaires sur d'autres amendements plus modestes étaient prévus mercredi.

"Jour de honte", pour Obama

Actuellement, ces vérifications ne sont obligatoires au niveau national que pour les vendeurs professionnels. Les foires, ventes occasionnelles sur Internet ou de particulier à particulier ne sont pas concernées, sauf dans quelques Etats qui ont mis en place leur propre législation.

Barack Obama s'était engagé à légiférer sur le contrôle des armes à feu après la fusillade qui avait fait 27 morts à Newtown, dans le Connecticut, en décembre dernier.

S'exprimant depuis la Maison Blanche après le vote, le président des Etats-Unis a dénoncé le blocage de cette réforme par "une minorité". Il s'en est également pris au lobby des armes, qui a selon lui "délibérément menti" pour faire échouer la réforme. Un "jour de honte" selon lui.