BFMTV
États-Unis

Trump renonce à son salaire et à supprimer l'Obamacare

Donald Trump va renoncer à percevoir les 400.000 dollars de salaire annuel dévolus au président des Etats-Unis. Une annonce faite au moment où il abandonnait déjà un de ses promesses de campagne.

Elu sur un programme populiste de rejet des élites, Donald Trump a fait savoir qu'il renoncerait à son salaire de président, dans un entretien accordé à la chaîne CBS, dimanche. Soit 400.000 dollars annuel.

Sa fortune personnelle s'élève, elle, a 3,7 milliards de dollars, selon le magazine Forbes. Ainsi, il ne percevra que le dollar symbolique auquel l'oblige la loi.

Recul sur l'Obamacare

Une annonce habile, formulée en même temps qu'un premier renoncement. En effet, dans cette même interview, le magnat de l'immobilier a adouci sa position sur l'Obamacare, la loi sur l'assurance maladie, qui a permis à plus de 22 millions d'Américains de se faire soigner.

Lors de la campagne, il avait promis que, s'il était élu, il remplacerait ce système d'assurance santé mis en place par Barack Obama par "quelque chose d'énorme", "quelque chose de bien mieux pour tout le monde, et bien moins cher", qu'il appellerait le "Donaldcare", sans toutefois en dire plus sur son projet.

C'est Barack Obama qui a demandé à Donald Trump lors de leur entrevue en tête à tête de conserver certains aspects, notamment la couverture des assurés déjà malades et la possibilité pour des enfants jusqu'à 25 ans de bénéficier de l'assurance santé de leurs parents. 

Reste à savoir si les déclarations fracassantes du candidat républicain sur la Russie, le nucléaire iranien ou encore sur le réchauffement climatique pourraient se traduire en actions.

E. H. avec AFP