BFMTV

Son "Fyre Festival" avait tourné au fiasco, il risque 20 ans de prison

Des centaines de festivaliers avaient payé plusieurs milliers de dollars pour se retrouver au coeur d'un fiasco.

Des centaines de festivaliers avaient payé plusieurs milliers de dollars pour se retrouver au coeur d'un fiasco. - Capture Twitter

L'entrepreneur Billy McFarland, l'un des deux organisateurs du "Fyre Festival", a été arrêté samedi pour "fraude électronique".

Le feuilleton continue. En avril dernier, les centaines de festivaliers du Fyre Festival, qui s’attendaient à passer deux week-ends de musique et de gastronomie sur une île paradisiaque, déchantaient devant le fiasco total de l’événement.

Tentes à peine montées, repas "gourmets" constitués d’un morceau de fromage et deux tranches de pain, vols, couvertures trempées à cause de l’orage… et bien sûr, pas de concerts, le tout payé quelques milliers d’euros par les festivaliers, dont certains ont mis plusieurs jours à regagner le continent.

Derrière le fiasco, les deux organisateurs de l’événement: l’entrepreneur Billy McFarland et le rappeur JaRule, organisateurs du festival, qui ont concédé avoir été "un peu naïfs". Au lieu de rembourser les festivaliers, ils leur ont promis des passes VIP pour la prochaine édition.

Une enquête fédérale ouverte

Pas sûr toutefois que celle-ci voie le jour: Billy McFarland a été arrêté ce samedi pour "fraude électronique", une infraction à la loi fédérale qui pourrait lui valoir 20 ans de prison. Comme le rapporte le New York Times, il aurait entre autres présenté de faux documents et largement surestimé sa fortune et les revenus de son entreprise, Fyre Media, pour convaincre les investisseurs de participer au festival.

Son acolyte Ja Rule est pour le moment à l’abri de telles accusations, mais les deux créateurs du festival sont tous les deux poursuivis au civil par un recours collectif qui pourrait leur coûter 100 millions de dollars, au nom de plusieurs festivaliers.

Billy McFarland a pour le moment été libéré sous caution, pendant qu’une enquête fédérale suit son cours, notamment pour déterminer où est passée sa fortune.

Liv Audigane