BFMTV

Quarante ans plus tard, la "petite fille au napalm" soignée au laser

Le terrible cliché de la petite Kim Phuc, nue, le corps brûlé par le napalm pendant un bombardement sur son village au Vietnam, a fait le tour de la planète. Quarante ans plus tard, Kim Phuc entame une série de traitements au laser, dans l'espoir d'atténuer ses souffrances.

Le monde entier la connaît comme la "petite fille au napalm". Le visage de Kim Phuc est devenu tristement célèbre après ce terrible cliché pris en pleine guerre du Vietnam, en 1972. Aujourd’hui, Kim Phuc, qui vit au Canada, est aux Etats-Unis. Elle vient d'y subir une première opération au laserdans le cadre d'un traitement qui doit lui permettre de soigner enfin les brûlures de son passé.

Des douleurs, 40 ans après

C'est à Miami, en Floride, qu'elle a fait la rencontre du médecin chargé de lui réparer sa peau abîmée, plus de quarante ans après ce terrible jour de juin 1972. "C’est le paradis sur Terre pour moi. Je ne peux plus attendre, je suis tellement heureuse", a confié Kim Phuc, très émue, à son arrivée à l'aéroport.

Le 8 juin 1972, le village de Kim Phuc est bombardé. Elle doit fuir, nue, le corps en partie brûlé au napalm. Quatre décennies plus tard, les douleurs sont toujours présentes. "Notre objectif numéro un est de lui enlever cette douleur afin qu’elle puisse avoir une vie normale", explique Jill Waibel, la dermatologue chargée de soigner Kim Phuc. 

Traitements au laser

Pour espérer voir ses douleurs s'atténuer, Kim Phuc doit subir une série de traitements au laser. Bras gauche, dos, cuir chevelu, son corps a été sérieusement endommagé. Ce travail de reconstruction doit être immortalisé par Nick Ut, le journaliste qui l'a photographiée 43 ans plus tôt. "Tant d’année après, comment le laser va-t-il réussir à la soigner? j’espère vraiment que les médecins pour pouvoir l’aider", confie-t-il.

Pour venir à bout de ses souffrances, Kim Phuc, 52 ans, va devoir subir sept séances de soins au laser au cours des huit prochains mois. 

A.S. avec Thibaud Cheminant