BFMTV

Quand Boris Johnson évoque "ce pays" qu'est l'Afrique

Boris Johnson, le 2 octobre 2016, à Birmingham.

Boris Johnson, le 2 octobre 2016, à Birmingham. - Adrian Dennis - AFP

Le ministre des Affaires étrangères britannique a qualifié l'Afrique de "pays", dimanche, dans un discours. Une bourde diplomatique de plus, pour l'ancien maire de Londres.

Boris Johnson aurait-il besoin de petits cours de géographie? Le nouveau ministre des Affaires étrangères britannique a visiblement confondu les échelles, ce dimanche, au premier jour d'une convention du parti conservateur, qui se tient à Birmingham.

Confusion

Alors qu'il évoquait, au cours d'un discours, la façon dont le monde est devenu "moins sûr" et "plus dangereux" en l'espace de dix ans, mais aussi la manière dont les valeurs britanniques contribuent à "tirer le monde hors de la pauvreté", Boris Johnson, en place à ce poste depuis trois mois, a fait référence au "pays" Afrique, rapporte The Independent.

"L'espérance de vie est montée d'un cran en Afrique, le pays faisant désormais partie du système économique mondial", a ainsi déclaré le ministre conservateur, confondant visiblement "pays" et "continent". 

Selon le site International Business Times, l'erreur ne figurait pas dans le communiqué de presse sur lequel le discours était retranscrit, qui évoquait bien le "continent" africain. 

Le spécialiste des gaffes

Ce n'est pas la première fois que l'ancien maire de Londres, figure du camp du Brexit, commet une bourde diplomatique. En 2002, il avait ainsi déclaré que la reine avait "appris à aimer le Commonwealth en partie pour les foules de négrillons en liesse agitant des drapeaux".

Cinq ans plus tard, il s'était attaqué à l'actuelle candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, la comparant à une "infirmière sadique dans un hôpital psychiatrique".

A.S.