BFMTV

Présidentielle américaine: Meghan Markle appelle au "changement"

Meghan Markle à Sydney le 16 octobre 2018

Meghan Markle à Sydney le 16 octobre 2018 - Steve Christo - Pool - AFP

L'épouse du prince Harry s'est exprimée dans le cadre d'un panel organisé par l'ONG "When we all vote", co-fondée par l'ancienne Première dame Michelle Obama.

Meghan Markle, épouse du prince Harry, s'est écartée jeudi de la neutralité normalement attachée aux membres de la famille royale britannique. Elle a appelé à un "changement" à l'occasion de la présidentielle américaine de novembre.

La star s'exprimait dans le cadre d'un panel organisé par l'ONG "When we all vote" co-fondée par l'ancienne Première dame Michelle Obama, qui vise à pousser davantage les électeurs américains aux urnes.

"Je pense que si vous participez à cet événement avec nous, c'est que vous êtes tout autant mobilisés et motivés pour voir le changement dont nous avons tous besoin et que nous méritons", a dit Meghan Markle, sans appeler plus clairement à voter contre Donald Trump.

Voter, pour "protéger ceux qui nous suivrons"

A 74 jours de l'élection qui opposera le président Donald Trump au candidat démocrate Joe Biden, la duchesse de Sussex a ainsi invité les Américains à exercer collectivement leur droit de vote.

"Quand je pense au fait de voter et pourquoi c'est si exceptionnellement important pour nous tous, je dirais: nous votons pour honorer ceux qui nous ont précédés et pour protéger ceux qui nous suivrons", a-t-elle confié.

L'ex-actrice qui avec son époux a cessé d'être un "membre actif" de la famille royale britannique, était déjà sortie de sa réserve début juin pour s'exprimer sur la mort de George Floyd et plus largement sur le racisme et les violences policières aux Etats-Unis.

N.B. avec AFP